Sign in
Download Opera News App

 

 

Région du Bélier: Ahoussou Jeannot pleure les morts d’octobre 2020 et annonce des missions de paix

Revenu de sa longue période de maladie en Europe, Jeannot Ahoussou-Kouadio, Président du Sénat ivoirien, était le lundi 8 novembre 2021 à Toumodi. Où il a pris part à la 5è session ordinaire du Conseil régional du Bélier. Mais avant la session du conseil, l’ex patron du Bélier, en sa qualité de fils et cadre de la région est allé pleurer les morts de la présidentielle d’octobre 2020 ; notamment avec la famille des calcinés.

Les civilités traditionnelles faites avec les têtes couronnées et le yako dit à la famille éplorée, Jeannot Ahoussou-Kouadio a laissé un message aux uns et aux autres, notamment aux cadres et élus.

«Je lance un appel, un appel à la concorde, un appel à la paix dans notre région, la région du Bélier. À l’occasion de l’élection présidentielle de 2020, la région du Bélier a connu le summum des violences», a-t-il appelé et rappelé.

Puis de donner les raisons de sa présence. «Ce matin, je suis allé saluer dans la famille de ceux qui ont été carbonisés ; à Tiébissou, il y a eu mort d’homme, on a eu à brûler la résidence du président du Conseil régional comme si cela résoudrait un problème. Nous devons, tous ici, avoir la responsabilité de travailler à la paix dans notre région. On ne bâti que dans la paix, on ne bâti pas dans la violence… », a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : «J’ai signalé à nos parents que j’ai rencontrés ce matin, que nous allons commettre des missions de bons offices. Tous ceux qui ont été victimes, tous ceux qui ont été auteur moral, qu’on puisse leur dire mettons balle à terre. Car la région du Bélier doit s’illustrer positivement. Nous n’avons pas le droit de faire de cette région une région de violences.»

Pleurant presque, le président du Sénat dira Yako aux différentes victimes de la crise de 2020. «Je dis yako à tous ceux qui ont perdu des biens, je dis yako à tous ceux qui ont perdu des frères et sœurs, je dis yako à ceux qui ont subi des conséquences désastreuses de ces violences», a affirmé Jeannot Ahoussou-Kouadio.

Et de rassurer que «dans une synergie d’action nous allons parler à un certain niveau et envoyer des missions de bons offices ici à Toumodi, à Abli, à Tiébissou pour calmer les esprits parce qu’au nom de tous ceux qui sont morts, nous devons nous entendre pour apporter la paix ; nous ne voulons plus qu’il y ait d’autres morts… Il fallait que je vienne pleurer et saluer cette famille là. Il est question d’envoyer des missions traditionnelles de paix pour régler traditionnellement cette affaire, faire des sacrifices pour notamment apaiser la terre. »

GRO avec JPL (Le Nouveau Réveil)

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

ahoussou jeannot europe jeannot ahoussou-kouadio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires