Sign in
Download Opera News App

 

 

Franck Bially, dans la peau du grand Yabongo Lova

Au tout début, il n'y avait personne. Mais il y avait son courage et sa détermination pour le conduire au sommet. Franck Bially, plus connu sous le nom de Yabongo Lova, aura trimé, essayé à maintes reprises, réessayé, bataillé dur avant de triompher des épreuves de la vie avec la manière. La manière des grands. La manière de celles et ceux qui finissent par obliger le destin à leur donner ce qu'ils veulent. Par mérite bien sûr. De son Daloa Glô, son Daloa natal, aux scènes parisiennes, en passant par les ambiances inédites de Yopougon la Belle, le "petit Franck" aura appris à faire ses classes avant de devenir le "grand Yabongo Lova".


Tout a commencé à Daloa, le point de départ de ses rêves. Entre sa ville de cœur et lui, c'est toute une histoire d'amour qui dure depuis presque toujours. Flashback sur le parcours de celui qu'on surnomme <<El Luche, la Lumière>>. Émotions garanties.


Quand il quitte Daloa pour Abidjan, le fils de monsieur Bially fait le tour des maquis et autres points chauds de Yopougon pour monnayer son talent. De l'ambiance facile à son entrée en studio, l'homme a fait du chemin. Loin de tout ce qui déchaîne les passions et alimente les foyers de tension, je pense à vous mon très cher Yabongo Lova. La vie est ce qu'elle est : elle file souvent au gré du vent et s'éteint par moment aussi vite qu'un feu de paille. Mais on l'aime tout de même cette vie, et j'aime votre vie et ce qu'elle laisse sous-entendre : le modèle d'une jeunesse ivoirienne et africaine qui tire sa force des racines de la «méritocratie» et du courage. Vous êtes méritant.


Les tentacules de la vie sont extensibles. La vie de tout être humain se prolonge d'une certaine manière en fonction de son vécu. Challenge après challenge, sans fioriture aucune, avec aisance et puissance dans l'action, vous avez écrit les nouvelles lignes d'un Zouglou, cette musique que vous adorez. Aujourd'hui, Yabongo Lova est passé de chanteur en herbe au statut de PDG de Bissaguhé Music Event. Il a réussi à créer une relation plus intime entre ceux qui l'ont aidé à se faire un nom, ses fans en l'occurrence, et lui. Une relation filiale profonde qui résiste aux intempéries. Il fait oeuvre utile à travers ses messages, sa voix et sa joie de vivre qui grandit sur scène et emballe le public.


En effet, le quartier est sorti pour voir la lumière briller. Et la lumière fut. Elle fut lumineuse et merveilleuse. La lumière a brillé et éclairé les sentiers battus de la vie et du chemin d'un grand chanteur qui se bonifie avec le temps.


Inspiration "wayé wayé" pour parler d'improvisation, enchaînement de tubes et coup du cœur du public, Yabongo est un sacré cocktail de bons fruits. Il a le mérite d'exister et de vivre comme il peut. Avec ses convictions et ses prétentions. Légales et légitimes. Sur les routes du pays, je pense et repense à vous. J'ai une pensée emplie de bonnes intentions pour un homme aux ambitions nobles. Un homme simple et bosseur qui s'attèle à vivre en être humain avec ses défauts et ses qualités, ses prouesses et ses échecs, sa certitude et ses doutes, ses pouvoirs et ses déboires.


À la rencontre de cette Côte d'Ivoire belle et éternelle dans son déhanché, mon cœur se pose tout doucement et mes yeux se fixent, remplis d'admiration, sur le parcours et les exploits d'un homme qui agit au pas de course. Je passe en revue des acquis d'une icône de la musique qui continue de se construire.


À Franck Bially, mon très cher Yabongo Lova

Au parolier

Au chanteur

Mes mots n'ont pas la puissance de traduire votre engagement et votre dévotion dans l'action au service des vôtres. Mais ces mots ont l'honnêteté intellectuelle et la probité émotionnelle de vous mettre en lumière, votre action et vous. Sans franchir les limites.

Content created and supplied by: SavYac (via Opera News )

Daloa Glô Franck Bially Yabongo Lova

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires