Sign in
Download Opera News App

 

 

Musique / Black So Man : le secret d'un souvenir plus que jamais vivant.

16 mars 2002 – 16 mars 2021, voici déjà dix-neuf ans que le célèbre artiste compositeur à la voix langoureuse , Black So Man, a quitté la terre des hommes.

Et pourtant, son souvenir et son œuvre sont plus que jamais vivants dans la mémoire des mélomanes.

Cet artiste s’est révélé au grand public tant africain qu’au public à l’extérieur de ce continent par le titre « Dégagez où est Adji » 

« La mort des artistes », écrivait déjà au dix-neuvième siècle le poète français Charles Baudelaire. Hélas, comme dans une prémonition tragique, Black So Man, Bentogoma TRAORE à l’état civil disparaissait pendant sa convalescence le samedi 16 mars 2002 à l’âge de 36 ans après quelques mois de son accident de circulation.

« « C'est dans la nuit du 30 décembre, lorsque nous allions déposer ma mère pour qu'elle parte sur Fada que l'accident a eu lieu » raconte Adiaratou SANON allias Adji sur le blog  https://cheickinho01.skyrock.mobi.

Black So Man nous laisse des compositions de très belles factures, surtout l’album « Tout le monde et personne » sorti en 1987 et dont le titre « Dégagez où est Adji » est la composition majeure qui donne des frissons.

Véritable hymne à l’amour, cette chanson est une dédicace à l’être aimée que Black So Man idéalise : Adjaratou Sanon.

Adiaratou SANON allias Adji (photo https://cheickinho01.skyrock.mobi.)


« Si tu savais à quel point j’ai de l’affection pour toi Adji, tu n’aurais pas dû me faire ça, moi je veux savoir. ...

Si tu savais que ma peine dépasse le mont Kilimandjaro… »

Poète de la douleur et des chants d’amour, de dénonciation de tous les travers dans nos sociétés dites modernes et multipartites de façade, autant de contrastes qui ont fait de Black So Man un artiste atypique, engagé.

D’une voix rocailleuse comme sortant des cavernes, l’homme a su poser les réalités de son temps en musique et en paroles, le tout enrôlé d’un profond amour pour une femme, Adji.

Alors que nous bouclons les deux premières décennies de sa disparition, nos souvenirs s’élèvent au-dessus de cette tragique disparition pour regarder en direction de celle qui fut vraiment « son seul bonheur sur cette terre » Adji, elle aussi artiste – elle fut à la fois l'épouse de Black So Man et l’objet de ses inspirations – une Adji qui doit pérenniser cette magnifique œuvre arrêtée à peine commencée.

Moi je veux savoir, dégagez où est Adji !


Constant Aldé Barant

Content created and supplied by: OuragaDConstant (via Opera News )

black so man

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires