Sign in
Download Opera News App

 

 

Mendicité des mères de jumeaux : un phénomène avilissant, qui n'honore pas la société

Le monde a beau évolué, les problèmes n’auront de cesse de gangrener la planète. Et si les sociétés contemporaines semblent toutes allées vers un développement à caractère commun, au nom de la mondialisation, la réalité demeure bien toute autre car, dans nos rues et particulièrement, dans nos sociétés qui abordent encore l’étiquette d’États du tiers-monde, selon le démographe français Alfred Sauvy, on assiste en dépit du développement économique, à une nouvelle réalité : la mendicité . Ce phénomène presque notable dans toutes les villes de la société prend cependant une proportion énorme dans les rues des villes africaines. D’une rue à l’autre, devant les feux tricolores, fourmillent des tiers individus tendant la main.

La réalité reste bien tragique car, demander l’aumône n’est plus désormais,  une affaire d’handicap ou d’autres anomalies physiques ou mentales, mais bien d'une multitude. De plus en plus, le nombre de mendiants prend des proportions importantes car, à l’instar des enfants que nous sommes accoutumés à voir, nous assistons désormais, le long des rues à des mères et des vieux, tous assis paisiblement et attendant l’aumône. Un tel phénomène encouragé par la pauvreté et bien d’autres vecteurs à caractère coutumier, notamment religieux ou pour les cas des mères de jumeaux, reste un souci majeur dans nos sociétés. La bassesse s’y plaisant dans ces conditions de précarité, et au nom même de ce statut de pauvre qu’elle semble endosser avec fierté, on assiste de plus en plus à une autre forme de paresse sociale où des prétextes de manque d’emploi viennent justifier leur paresse en crue.

L’ Afrique est un continent où une place de choix reste encore attribuée aux us et coutumes, en dépit de l’urbanisation croissante. Le phénomène des mères de jumeaux qui mendient répond pour la plupart à des codes culturels ancrés et perpétués depuis bien longtemps.

Si le phénomène des enfants de la rue reste comme une habitude dans notre quotidien de même que celui de vieux ou des handicapés, celui des femmes, mères de jumeaux, reste très populaire et de plus en plus préoccupant. Un appel est donc lancé à l’endroit de l'Etat en vue de mettre en place une politique sociale pour permettre de canaliser ce phénomène avilissant, qui n'honore pas la société entière. Car, c'est inacceptable que des enfants soient ainsi exposés au bord des routes, dans une situation de précarité révoltante.

THE BEST OF THE BEST

 

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

alfred sauvy

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires