Sign in
Download Opera News App

 

 

Koumassi: sensibles aux propos d'un petit voleur, les victimes prennent pitié et le laissent partir

Le jeudi 15 avril 2021, un adolescent a été surpris nuitamment dans un garage à Koumassi tentant de voler quelques affaires. Reconnu par certains habitants du quartier comme étant un petit voleur, il a fondu dans un discours indexant la responsabilité de ses parents. Son discours à profondément touché les responsables du garage qui l'ont laissé partir.

Dans la soirée du jeudi 15 avril 2021, un garagiste a surpris un adolescent dans son garage tentant de défoncer les portières des véhicules de leurs clients afin de voler des affaires. Aussitôt a-t-il alerté ses collègues garagistes qui ont voulu porter main au '' petit voleur ''. D'autres habitants du quartier divo de Koumassi qui le connaissent très bien vont témoigner qu'il est un voleur et que son dernier forfait remonte à seulement trois mois où il a été arrêté pour vol de moto.

Le jeune homme va reconnaitre tous les témoignages sur son compte et va même raconter d'autres choses qu'il a eu à faire notamment des agressions pour prendre des téléphones et les revendre. Il va laisser entendre que son père aurait disparu depuis des années et ne donne plus signe de vie, ses aînés l'auraient abandonné et sa mère l'aurait répudié pour ses mauvais comportements. Pleurant à chaude larmes en parlant, il va faire savoir qu'il vit dans la rue depuis des années et se sentirait contraint de faire ces vilaines choses pour avoir de quoi à manger.

Surexcités au départ, les garagistes malgré leurs colères ont été touchés par ses propos qui n'ont pas été démentis par les passants qui disent le connaitre très bien.

A la question de savoir pourquoi il traine le pied en marchant, le jeune homme nous a fait savoir qu'il a une balle logée dans sa jambe depuis des années sans nous dire toutefois à quelle occasion cela s'est produit.

Abattus par les propos de ce adolescent dont il faut beaucoup de sacrifices pour le sortir de ce mode de vie, les garagistes ont jugés bon de le laisser partir en lui prodiguant quelques conseils notamment de retourner auprès de sa mère pour effacer toute la douleur et la colère qu'elle a contre lui.

Quelques minutes après, il s'est levé les yeux larmoyants et est parti.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

koumassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires