Sign in
Download Opera News App

 

 

Insolite à Adiaké: un cercueil volé dans une ébénisterie

Le vol,pouvant se définir comme un acte délictueux,une réalité courante que l'on vit dans la société. Cependant, il peut prendre une tournure sous-jacente, voire insolite lorsqu'il s'agit d'une chose sacrée qui se détache de l'ordinaire.Tel est le cas du vol d'un cercueil chez un ébéniste.


Qui l'eût cru? Une affaire de vol de cercueil? En effet le vendredi 21 mai dernier ne sera guère une journée rose pour le menuisier Kouao Bossoma Jean-Pierre et l'ebéniste Daminteté Roland, tous deux habitants de la cité balnéaire.

K.B Jean-Pierre qui a contracté un marché juteux de la fabrication d'un cercueil flambant neuf dédié à la dépouille d'un illustre cadre à Assinie-Mafia. K.B Jean-Pierre qui après s'être attelé à l'élaboration minutieuse de son oeuvre d'art mortuaire quelques jours plus tôt, sollicitera comme à l'ordinaire l'ebéniste Daminteté. Celui-ci a pour mission de faire la retouche finale en embellissant le cercueil savamment conçu par un vernis émerveillant. Il avait à cet effet deux jours pour finir le boulot, ce qui fut chose faite. Cependant le vendredi dernier jour de livraison au menuisier collaborateur fut déconcertant et effroyable pour les deux artistes. Le matin très tôt, l'ébéniste en ouvrant son atelier, constate d'abord sa porte défoncée, puis en entrant son plus grand désarroi: la disparition du cercueil commandé. Il en informa K.B Jean-Pierre le menuisier collaborateurs qui rentra dans tous ces états. Suite à des malentendus pour trouver un dénouement, ils décident de porter l'affaire au commissariat d'Adiaké.

Lincoln de Baltazar

Content created and supplied by: LincolndeBaltazar (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires