Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

Quand la télé déraille: retour sur ces scandales qui ont éclaboussé la RTI1, La 3, Life TV et NCI

En ce moment, "l'affaire Yves de M'bella" fait grand bruit dans la cité. L' opinion publique est déchaînée contre l'animateur de NCI pour avoir fait "l'apologie du viol" lors de l'émission "La Télé d'Ici Vacances" du 30 août 2021. La société est tellement révoltée que la justice s'est saisie de cette affaire. Mis aux arrêts, Yves de M'bella a été jugé avec célérité, et condamné à 12 mois de prison avec sursis ainsi qu'à 2 millions de francs CFA d'amende.

Si ce scandale a éclaboussé NCI, on ne peut oublier les dérapages, qui avaient valu, à la RTI1, La 3, Life TV d'être prises à partie, à des degrés divers, par l'opinion publique ivoirienne. C'est dire que quand la télé déraille, la société entière est dans tous ses états.

Bien avant "l'affaire Yves de M'bella", on a connu "l'affaire Line Jaber" qui avait indigné l'ensemble des ivoiriens, dénonçant des "propos rabaissants" de la chroniqueuse de C'Midi sur RTI1 à l'endroit du champion olympique de Taekwondo Cissé Cheick.

Des années après, "l'affaire Annie France" est venue secouer la société, se révoltant contre la chroniqueuse de La 3, qui avait tenu des "propos dégradants" à l'endroit de l'artiste Vitale sur le plateau de Peopl'emik.

Même si "l'affaire Willy Dumbo" n'a pas atteint le niveau d'indignation de l'opinion publique par rapport "aux dérapages" de ses consœurs Line Jaber et Annie France ainsi que de son confrère Yves de M'bella, on ne peut passer sous silence l'acte d'immoralité commis sur Life TV. En effet, dans son émission "Willy A Midi", l'animateur a poussé ses invités, en l'occurrence Vitale et Momo Wang à s'embrasser langoureusement durant ce qui a semblé être une éternité; des images scandaleuses diffusées en plein midi sur une chaîne de télévision.

Il faut noter que toutes ces affaires qui ont fait couler beaucoup d'encre et de salive et qui ont scandalisé au plus haut point l'opinion publique, rappellent la grande responsabilité des médias, notamment les télévisions, quant au contenu de leurs programmes. Elles doivent veiller avec une attention particulière à ne pas diffuser tout ce qui est susceptible de choquer les téléspectateurs et heurter les valeurs morales et sociétales. Que les chaînes de télévision se le tiennent pour dit, aucun dérapage de leur part, ne sera toléré par l'opinion publique ivoirienne, prête à dénoncer et à condamner toute attitude ou tout propos allant à l'encontre des bonnes mœurs.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

yves de m'bella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires