Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Molare : ''Proteger le Coupé-décalé, c'est préserver des emplois''

Le Molare, l'un des précurseurs de la musique ''Coupé-décalé'' s'est prononcé sur le déclin de ce mouvement. Selon l'artiste et homme d'affaires, au lieu de vouloir la mort du Coupé-décalé, on gagnerait mieux à le protéger pour ce qu'il apporte à la société ivoirienne.

Le Coupé-décalé est depuis sa création, soumis aux critiques. pour certains, cette musique aurait un impact négatif sur la jeunesse par ses messages emprunts de perversité. Pour les puristes de la musique, le Coupé-décalé n'allait pas fait long feu, car les artistes qui pratiquaient ce type de musique, n'étaient là que pour amuser la galerie. Mais après environ 20 ans d'existence, le Coupé-décalé est encore présent et mieux, c'est le rythme musical qui représente bien la Côte d'Ivoire à l'extérieur.

Raison pour laquelle, sur un plateau télé de la place ce Vendredi, Soumahoro Moriferé dit Le Molare a indiqué que le citoyen lambda et les gouvernants gagneraient mieux à aider le Coupé-décalé à survivre. Selon le ''Boss'' de M Group, l'avènement de cette musique a créé de nombreuses opportunités. D'une part, beaucoup de jeunes artistes ont été révélés et d'autre part, des activités annexes se sont créées autour.

Le Molare interpelle donc l'État à soutenir le Coupé-décalé, car c'est un milieu qui créé beaucoup d'emplois, à travers les bars et autres endroits branchés. Il est donc important que la société soutienne le mouvement au lieu de prier pour qu'il disparaisse, selon l'artiste et homme d'affaires.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

Coupé-décalé Molare

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires