Sign in
Download Opera News App

 

 

Frédérique Leininger, survivante du cancer du sein : "je l'ai découvert au stade agressif"

La chroniqueuse de l'émission life week-end, Frédérique Leininger a décidé de braver certains souvenirs pour la bonne cause: alerter sur l'importance de la prévention, du bien-être et d'un moral d'acier pour vaincre le cancer du sein.

Le mois d'octobre est dédié à la lutte contre le cancer du sein. Le mois rose est spécial pour Frédérique Leininger survivante du cancer dont elle partage son expérience pour aussi aider à lever les tabous sur la maladie.

"J’ai découvert que j’avais un cancer en 2016, au stade le plus agressif. Je venais à peine de donner naissance à ma fille Kaycie, ça a été un véritable choc. À cet instant, je me suis dit « fake it until you make it » car il fallait tellement que je garde la tête haute et que je sois forte pour mes proches…ceux qu’on aime. J’ai décidé de ne pas laisser la maladie prendre le dessus sur mon corps et sur mon mental. Le combat était long et laborieux, entre la chimio et la mastectomie, c'est à dire l’ablation du sein, ensuite, c'était le tour de la radiothérapie. J’étais à moins de 40 kg pour 1m83, tu t’imagines bien comment jetais maigre! Aujourd'hui, je suis un cas clinique à l’institue Curie de France tant personne ne pouvais parier que j’aurais pu m’en sortir. Pendant cette période, j’ai choisi de prendre la parole et de tenir des ateliers sur la santé mentale : notre bien être. Parce que pour la société, quand tu as le cancer et que tu perds tes cheveux et un aspect amaigrie, il faut se cacher, ne pas gener les gens par ton apparence, donc non seulement, tu te bats contre une maladie et encore, tu dois combattre cela, et je trouve ça égoïste. J’étais arrivée à un point où je m’inquiétais plus de comment mon entourage pouvait gérer mon état, comment il fallait que je ne paraisse pas malade pour eux, et c’est un poids que beaucoup de femmes malades supportent. Si j'ai gagné en grande partie ce combat c'est aussi grâce à mon mari, ma fille, ma mère, mon frère…et des personnes géniales! Un soutien indéfectible qui m'a permis de tenir, aujourd'hui je lutte non seulement contre le cancer du sein mais aussi pour le bien être mentale des femmes de tout âge." Propos recueillis sur la page de l'actrice Halima Gadji qui a rendu un hommage à Frédérique Leininger, aux malades et survivantes du cancer dans ce mois qui leur est consacré.Le témoignage de la femme de média interpelle aussi la société à changer de regard sur cette maladie car les regards et préjugés affectent le moral et mental des malades. Le Soutien indéfectible et l'amour des proches sont également réconfortants dans le processus de guérison. Et surtout, il faut se faire depister tôt pour prévenir la maladie.

Bonne santé à toutes !

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

frédérique leininger

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires