Sign in
Download Opera News App

 

 

Emma Lohoues de retour dans sa ville natale, elle pose de grands actes

L'influenceuse du Web et businesswoman ivoirienne Emma Lohoues a plusieurs fils à son arc. De retour d'une série de voyages d'affaire à travers le monde, elle s'est rendue au Cameroun pour assister au mariage de Biscuit de mer, membre des lifeuses dont elle fait partie. Depuis deux jours, elle se trouve dans la ville Dabou, Chef lieu de la région des grands ponts. Originaire de cette dite ville, habitée historiquement par le peuple Adjoukrou, elle est partie d'abord dans son village natal pour renouer avec la terre de ses ancêtres et ensuite elle a visité la Pouponnière de Dabou, les bras chargés de cadeaux en vivres et non vivres. Elle a été bien accueillie par la Directrice de ce centre Mme Ouattara Korotoum, le porte parole des pensionnaires Mr Jacob Salem et l'ensemble du personnel de ce refuge.

Sous tutelle du Ministère de la Femme et de la Famille et de l'Enfant, la pouponnière de Dabou est la première pouponnière qui a vu le jour en Côte d'Ivoire. Mme Ouattara Korotoum a fait l'historique de la pouponnière:

" La pouponnière de Dabou fait partie des quatre pouponnières de Côte d'Ivoire que sont celles d'adjamé, de yopougon et Bouaké. Nous avons deux orphelinats, orphelinat de garçons de bingerville et orphelinat filles de grand Bassam. Se sont pas les mêmes mission et se sont pas les mêmes enfants. Les enfants abandonnés sont des enfants qui ne bénéficient plus de la protection familiale et sont non plus avec leurs parents originels. Celle de Dabou est la plus ancienne des quatre pouponnières. Elle a été créée en 1950. C'est la pouponnière qui a le plus gros effectif. Ils sont en nombre de 100 aujourd'hui. Et c'est celle qui est la plus difficile en matière de prise en charge. Par ce que tous ses enfants Emma sont tous handicapés. Ils vivent une double souffrance. La première souffrance c'est celle d'avoir été abandonnée par leurs parents et la deuxième souffrance, parce qu'ils sont handicapés moteurs. Leurs âges est compris entre 1 mois et 36 ans. Ils sont audistes. Ils sont psychotiques. Ils sont infirmes moteurs cérébraux. Ils sont sourds muets aveugles. Ils sont atteints de trisomie 21. On a les cas d'hydro céphalées, des cas de micro céphalées. Se sont des enfants abandonnés de manière dramatique par leurs parents. Il sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire".

Ensuite, elle s'adressa directement à Emma Lohoues :

"Emma Lohoues comme tous ses 100 enfants te sont confiés aujourd'hui. Tu deviens comme une mère pour eux. Ta mission commence comme ça. Je suis arrivée en 2018. Et lorsque nous venions ici nous donnions des prénoms aux enfants. Alors une de tes filles qui est ton homonyme s'appelle Emma. Emma est très différente de toi. Emma est bagarreuse. Emma boude. Emma n'aime pas s'habiller. Emma ne porte pas de chaussures. Alors je me suis dit comment impacter la vie de cette enfant. Parce que nous aussi dans notre vie, il y'a des volets éducation. Tu seras sa marraine...". L'acte posé par la businesswoman Emma Lohoues doit faire école auprès des célébrités de ce pays afin que main dans la main, ils puissent converger leur efforts pour aider les populations à risque.

N'oubliez pas de nous suivre, liker, commenter et partager nos articles. La reprise de cet article, même partielle, requiert une autorisation formelle du rédacteur. Tout contrevenant répondra de ses actes.

Content created and supplied by: Agbemalet (via Opera News )

cameroun dabou emma lohoues

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires