Sign in
Download Opera News App

 

 

Humoristes ivoiriens: c'est fort!

Les spectacles d’humour se succèdent à n’en point finir cette année: Papitou (27 février), Agalawal (10 avril) et bientôt Oméga David (1er mai), Eunice Zunon (21 mai), Digbeu Cravate (05 juin)...Dans un pays où on aime traditionnellement danser et chanter, la montée des humoristes ivoiriens est une révolution qui fait plaisir!Mais quel est la clé du succès? On dira le talent! L’art d’entretenir un auditoire sans qu’il ne s’ennuie durant des heures, la capacité à faire marrer et à permettre aux personnes les plus stressées de s’amuser en toute simplicité.

On le sait, le rire est une excellente thérapie pour détendre l’organisme et le public en a besoin. Mais il y a aussi la solidarité des humoristes qui fait fonctionner les choses. «Ils ont l’habitude de faire des scènes, d'animer des émissions ensemble, s’appellent pour des conseils, des avis, des recommandations, certains sont de grands amis et complices...», nous révèle une source du milieu.

Chez les humoristes ivoiriens, pas de places pour le «à moi seul». S’il y en a un qui prévoit un spectacle, il informe les autres, du moins le plus grand nombre. Il les intègre même à son activité et tout le monde se sent concerné par la chose.

On peut voir de façon régulière, sur les réseaux sociaux, les publications de certains qui font la promotion des confrères ou les félicitent, avant et après un spectacle. On peut le voir aussi sur les plateaux de télévision.

Un esprit de fraternité gagnant qui donne des leçons à tous.

Stéphie Joyce

Content created and supplied by: StéphieJoyce (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires