Sign in
Download Opera News App

 

 

Malawi : mystérieux décès d’un célèbre journaliste deux jours après son mariage

La ville la plus peuplée du Malawi ; Blantyre, a été ce lundi 4 octobre, secouée par une triste nouvelle. Un célèbre journaliste est décédé seulement deux jours après son mariage.

Selon les informations qui nous parviennent grâce à LindaIkejisblog, Russell Chimbayo, un célèbre journaliste malawite se serait marié ce samedi 2 octobre à Jacqueline Joana, à Blantyre ; ville située dans le sud du malawi. Tout se serait passé dans la plus grande convivialité et dans une immense gaieté. Cependant cette joie a été malheureusement de courte durée. En effet, seulement deux jours après son mariage, Russell Chimbayo a définitivement posé le micro et le stylo. Ce lundi 4 octobre, il a été emporté par un sommeil éternel qui tristement, privera à tout jamais son épouse de sa chaleur corporelle et le monde entier de son immense savoir.

Jusqu’à ce jour, les causes de sa mort restent inconnues. Les collègues de Russell, ses amis ainsi que ses parents sont sous le choc. Certains d’ailleurs se posent la question de savoir comment un brillant journaliste tel que Russell peut disparaître ainsi ; du jour au lendemain. Sous le poids de vives émotions, une connaissance du regretté journaliste, du nom de Kingsley Mtila a déclaré ceci :

« Ce n’est que ce samedi 2 octobre 2021 que j’ai organisé votre mariage au Mtendere Gardens à Blantyre, et dans la nuit du 4 octobre 2021… Votre sœur m’a appelé pour me dire que vous n’êtes plus de ce monde… C’est déchirant Russell Chimbayo… Puisse ton âme reposer en paix. »

La mort de Russell en plus d'être une grande perte pour toute l’Afrique, est également une véritable tortue pour Jacqueline Joana son épouse qui ne rêvait que de demeurer auprès de son amoureux pour toute la vie.

Source : LindaIkejisblog

Actu-Maricerusell

Content created and supplied by: Actu-Maricerusell (via Opera News )

jacqueline joana kingsley mtila malawi russell chimbayo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires