Sign in
Download Opera News App

 

 

Peopl'Emik : Solo Jah Gunt s'étonne que Jim Kamson accuse Alpha Blondy d'inaction .

L'artiste chanteur Solo Jah Gunt était l'invité de l'émission ''Peopl'Emik'' de ce Vendredi. Surfant sur plusieurs sujets concernant la musique ivoirienne, il s'est dit étonné d'entendre Jim Kamson dire qu'Alpha Blondy ne venait pas en aide aux artistes reggae ivoiriens.

L'on a souvenance qu'à plusieurs reprises sur des chaînes radios et télés, l'artiste Jim Kamson s'est insurgé contre l'inaction d'Alpha Blondy à l'endroit de ses confrères faiseurs de musique reggae. Un extrait de son passage à l'émission ''Peopl'Emik'' fut même présenté où il pointait du doigt l'attitude de la méga star à faire la part belle aux artistes zouglou ou rappeur lors de ses concerts.

De l'avis de Solo Jah Gunt, Alpha Blondy est aussi un chanteur et non un producteur. Selon lui, Alpha fait de son mieux et il ne faudrait pas lui en vouloir. D'ailleurs, il affirme connaître très bien Jim Kamson et s'étonne que ce dernier tienne de tels propos. << Je connais Jim Kamson, c'est un battant >>, révèle-t-il. Pour lui, ce dernier s'est toujours battu tout seul pour arriver au niveau où il se trouve aujourd'hui.

Raison pour laquelle, il s'étonne que Jim Kamson veuille que quelqu'un lui tende la main. Solo Jah Gunt pense que personne ne doit compter sur quelqu'un pour réussir dans la vie. Prenant son exemple, il affirme qu'il n'a jamais demandé d'aide à Alpha Blondy malgré l'amour et le respect qu'il a pour ce dernier. Toutefois, il a reconnu avoir été invité au tout dernier ''Fiesta'' organisé ici à Abidjan par la méga star.

En un mot, Alpha Blondy à fait ce qu'il pouvait en créant une maison de production et une radio pour aider les artistes ivoiriens. Il a d'ailleurs produit plusieurs artistes dont des reggaemen. En plus, il a un don de chanteur et non de producteur.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

alpha blondy à jim kamson l'inaction d'alpha blondy qu'alpha blondy solo jah gunt

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires