Sign in
Download Opera News App

 

 

Yao Maryse Carmen: Victime de moqueries après son passage au concert du groupe Kiff No Beat

Kiff no beat est un groupe ivoirien de hip-hop composé de cinq personnes dont Bassa Zéréhoué Diyilem alias "Didi B",  Gnahoré Okou Camille alias "Black K", N'wolé Brice  alias " Elow'n", Nanan Kouassi Franck Guy Mares  alias " El Jay " et Kouakou Jonathan Charley  alias "Joochar ".



Hier samedi 27 novembre s'est tenu à Abidjan le concert du célèbre groupe ivoirien de hip-hop Kiff No Beat. Le concert a eu lieu au Sofitel Ivoire.

Yao Maryse Carmen alias " Carmen Sama", veuve du célèbre artiste ivoirien feu Dj Arafat faisait parti des personnes présentes lors de ce concert.



Vêtue d'une chemise blanche et d'un mini short en jeans, c'est ainsi que Carmen Sama prît part au concert du groupe Kiff No beat à l'occasion de leurs 10 ans de carrière.



Le passage de Carmen à ce concert laissant découvrir ses membres inférieurs a fait tache d'huile. En effet, cette tenue laisse à découvert les cellulites présentes au niveau des cuisses de l'influenceuse ivoirienne.



Pour ceux qui ne le savent pas, la cellulite est un dépôt de graisse sous la peau. Elle apparaît sur le ventre, les cuisses, les hanches.

Depuis la publication des photos du concert de Kiff no beat, Carmen Sama est victime de moqueries à cause des cellulites au niveau de ses cuisses.

Pour plusieurs personnes à l'exemple de Nounakan Edith Silue, l'utilisation des produits cosmétiques de qualités mauvaises explique la présence des cellulites sur les cuisses de Carmen Sama.

Sous un ton moqueur elle affaire ceci: << ma fille Carmen viens prendre des vrais gélules et des produits chez moi ta mère.>>



Elle poursuit toujours ses moqueries en ces termes : << il faut avoir un corps parfait et tu pourras faire tout sorte de shows que tu veux ma fille.>>.

<< Froissée.>> est l'adjectif qualitatif qu'elle emploie pour qualifier la peau de Carmen Sama.

Content created and supplied by: Cendrillon225 (via Opera News )

beat sama yao maryse carmen

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires