Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

La ministre Françoise Remarck sur la plateau de tournage du film ‘’ La colline parfumée’’

Le secteur du cinéma est un pan important de la politique de la ministre de la Culture et de la francophonie. Aussi Françoise Remarck a-t-elle apporté son soutien à une production cinématographique du célèbre cinéaste et réalisateur mauritanien, Abderrahmane Sissako, qui se déroule à Abidjan. La ministre s’est rendue sur la plateau de tournage à Cocody-Blockhauss, ce mercredi 23 novembre 2022, pour assister au premier clap.

 

Une grande production sur les bords de la lagune Ebrié avec un grand cinéaste et réalisateur. Et une ministre de la Culture et de la francophonie qui soutient à fond le secteur du cinéma. Le célèbre Abderrahmane Sissako, plusieurs fois distingué, tourne des séquences de son prochain film ‘’ La colline parfumée’’ à Abidjan, précisément dans le village de Blockhauss. Son équipe et lui ont reçu la visite et les encouragements de la première responsable du cinéma ivoirien.

Pour la ministre Françoise Remarck, ce soutien se justifie parce que le président de la République, Alassane Ouattara, a inscrit le secteur de la culture comme prioritaire dans le Plan national de développement 2021-2025 relativement au programme ‘’Côte d’Ivoire solidaire’’. Une ambition partagée par le chef du gouvernement, Patrick Achi, a-t-elle insisté. « Et cette ambition, nous devons la mettre en action. Aujourd’hui nous assistons à une réalisation de ce PND avec le tournage en Côte d’Ivoire du film ‘’ La colline parfumée’’ d’Abderrahmane Sissako qui n’est plus a présenté. Plusieurs fois reconnu dans le monde entier, il a décidé de venir tournée une séquence de ce film ici dont je suis sûre lui rapportera beaucoup de lauriers », s’est-elle félicitée.

 

Poursuivant, elle a exprimé sa gratitude au chef de Blockhauss car le village a prêté le lieu de tournage, le décor, des acteurs en tant que figurants à la production. Selon elle, ce tournage en terres ivoiriennes démontre aujourd’hui la force et l’attraction de notre pays dans tous les domaines et particulièrement celui du cinéma. « Je remercie Abderrahmane qui est chez lui et qui souhaitait rendre et démontrer, si il en était besoin, son attachement à la Côte d’Ivoire avec Philippe Lacôte. Et comme vous l’avez constaté, le tournage d’un film a un impact sur toute la chaîne de valeur. Nous avons plus de 200 personnes qui sont présentes, des personnes de toutes les nationalités qui viennent avec du talent et de l’expertise de partout dans le monde. Nos jeunes ont la possibilité de se frotter à ces experts et apprendre aussi grâce à ce tournage. Tout cela est profitable pour notre créativité et prouve que le cinéma offre d’énormes débouchées et c’est le cas en Côte d’Ivoire », a-t-elle déclaré.

La coscénariste du film par ailleurs productrice africaine de la société mauritanienne Une Vision,  Kessen Tal, a expliqué que le début de l’histoire du film commence en Côte d’Ivoire dans une mairie et Blockhauss a été choisi comme décor. A l’en croire, il s’agit d’une grosse partie qui ouvre et clôture le film. La trame est une histoire d’amour entre un Chinois et une Africaine en occurrence une Ivoirienne qui vit en France. « Une histoire d’amour, une relation entre deux continents, l’Asie à travers la Chine et l’Afrique. Une partie du film a déjà été tournée à Taïwan. Elle constitue à peu près 70% et 80% du film. Une deuxième partie en Côte d’Ivoire et une troisième se fera au Cap Vert. La partie sur la Côte d’Ivoire dure 2 semaines et là nous venons de commencer », a-t-elle indiqué.

 Philippe Lacôte, producteur exécutif ivoirien du film, quant à lui, a fait savoir qu’il y a des acteurs ivoiriens notamment Nina Melot, l’actrice principale. « Il y a eu un casting ici. Nous avons beaucoup de jeunes acteurs mais aussi des acteurs confirmés. Beaucoup de figurants et de second rôle», a-t-il dit. A l’en croire, le cinéma d’Abderrahmane Sissako ne fonctionne pas en termes de têtes d’affiche mais en termes d’acteurs qu’il choisit et avec qui il a envie de faire un chemin pour les diriger vers un personnage. « Tous les acteurs sont importants. Abderrahmane fonctionne en termes d’incarnation du personnage. La sortie du long-métrage est prévue pour octobre-novembre 2023 puisque le tournage sera terminé au mois de mai », a-t-il conclu.

 

Franck K 

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

abderrahmane sissako

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires