Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

Vin Diesel : Une star hors normes

Vin Diesel écrit, produit, interprète, finance et réalise Multi-facial, un court-métrage de 20 minutes qui raconte la galère d’un acteur au chômage, et qu’il tournera en trois jours. Pour pouvoir financer son film, il n’hésite pas à vendre sa voiture. Mais ce sacrifice finit par payer et Vin Diesel voit son film occuper une place au festival de Cannes, et mériter même une belle ovation !

Ceci lui donne un fort sentiment d’optimisme, mais hélas, de retour aux Etats-Unis, sa carrière cinématographie peine toujours à décoller. En 1997, il décide alors de tenter un nouveau défi avec un nouveau film, un long-métrage cette fois-ci, qu’il intitule Strays. Il espère le vendre aux distributeurs lors du festival de Sundance cette année-là. Mais son projet tombe à l’eau.

Des petites dépenses de Vin Diesel avant la célébrité

Son film, personne n’en veut, et il ne reste plus rien des 50.000 dollars qu’il avait économisés en vendant des produits de bricolage afin de financer ce nouveau film. Vin Diesel croit donc à sa fin et se prépare à tourner pour de bon la page du cinéma, mais, contre toute attente, il n’échappe pas à l’œil vigilant des réalisateurs.

En effet, un beau jour, il est contacté par l’un des mastodontes de la réalisation cinématographique. Steven Spielberg, qui a regardé son long-métrage, lui propose un rôle dans son film de guerre Il faut sauver le soldat Ryan.

Bien qu’il soit petit, car son personnage d’Adrian Caparzo meurt assez rapidement, la fortune de Vin Diesel va connaître une bonne évolution. Il empoche un chèque de 100.000 dollars, le plus gros qu’il ait jamais touché jusqu’à ce jour-là, et bien sûr, un nom dont le public et le cinéma se souviendront à jamais. Depuis, les dépenses de Vin Diesel vont débuter !

Content created and supplied by: Paullamar (via Opera News )

Vin Diesel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires