Sign in
Download Opera News App

 

 

"Abandonné par son fils" la mère d'Abdoul Razack pleure à chaude larme : Makosso apporte son soutien

Depuis quelques jours, une vidéo parcours la toile, montrant ainsi "l'abandon" d'une mère par son fils, le footballeur international burkinabè, Aboul Razack.

Cette vidéo qui a très vite touché la sensibilité de bon nombre de personnes en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et dans bien d'autres pays.

Dans la vidéo, la mère affirme avoir été abandonné par son fils depuis longtemps. Elle a même montré l'état de sa maison qui ne fait pas honneur à son fils qui jouit d'une carrière internationale et à elle-même. Elle a également affirmé avoir du mal à se nourrir, alors que son fils a "les moyens" et vit, une "vie paisible" avec sa femme.

Choqué après avoir lu la vidéo, le "Daïshi des réseaux sociaux", Le Général Camille Makosso a alors décidé de faire appel à cette mère affaiblie suite à l'abandon par son fils, au profit de son épouse Aïcha et de sa belle famille, afin d'en savoir plus sur cette affaire.

Une émission animée par Le Général lui-même, depuis sa page Facebook dans la nuit du mercredi 9 juin 2021.

Au cours de l'émission la maman du footballeur a affirmé qu'elle ne reconnaissait plus son fils. "Mon Razack que je connais là, c'est pas lui qui est là. Je veux qu'on me ramène mon fils. Mon enfant n'est pas comme ça. Je demande pardon. Qu'on me ramène le cœur de mon fils. Je saigne de mon enfant", a-t-elle dit instant que son "enfant n'est pas dans lui-même".

Pleurant à chaude larme à cette émission, la mère dit avoir profondément mal. Elle a ainsi demandé à tous de lui venir en aide dans la prière, afin qu'on lui "ramène son enfant".

Touché de voir une maman dans cet état, le Général Camille Makosso a essayé d'apaiser le cœur de cette mère qui souffre tant du manque d'amour de son fils.

Pour Makosso, l'objectif est de faire en sorte que l'amour entre mère et fils demeure toujours dans cette famille et que, le fils retrouve l'amour qu'il portait à celle qui l'a porté dans son ventre pendant 9 mois, dont 36 semaines.

Content created and supplied by: Marédaction (via Opera News )

Abdoul Razack Aboul Razack

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires