Sign in
Download Opera News App

 

 

Hiro (artiste chanteur) : "Douk Saga a apporté cette fierté d'être africain en Europe''

Dimitri Nganda alias Hiro Le Cocq est un artiste chanteur français, d'origine Congolaise (RDC). Transfuge du groupe musical "Bana C4", Hiro fait partie aujourd'hui de l'univers des nouvelles stars internationales. C'est à juste titre qu'il fut copté comme coach, pour la troisième édition de ''Voice Africa francophone'', en compagnie de sommités telle que Lokua Kanza et Charlotte Dipanda.

Présent à Abidjan pour ce concours de chant, il était à l'émission ''C'midi'' ce Mardi, pour parler de son parcours musical. Issu d'une famille très modeste, Hiro a évoqué ses débuts difficiles dans le milieu de la musique. Un parcours fait de nombreux échecs. Mais au lieu de se décourager, il a plutôt pris cela comme un challenge, jusqu'à la création du groupe ''Bana C4" avec ses amis.

Hiro explique que son père tenait un petit magasin de vente de disques. Il a donc grandi dans un environnement musical. Au début, il écoutait beaucoup le Rap. Après, il s'est tourné vers les sonorités africaines à l'avènement du Ndombolo de Koffi Olomidé et aussi du coupé-décalé de feu Douk Saga. Il s'est souvenu de l'impact de la bande de Douk Saga, dans la vie des noirs en France.

En effet, Hiro note l'effervescence qu'il y'avait autour du concept créé par feu Amidou Doukouré Stéphane dit Douk Saga, dans le milieu africain en France. Grâce à lui, les africains ont retrouvé cette fierté qui leur manquait. << En France, on voyait les noirs africains comme des hommes modestes ou qui vivaient dans l'extrême pauvreté. Mais avec le mouvement du coupé-décalé, on a compris que l'africain lui aussi pouvait bien s'habiller et être chic >>, affirme-t-il.

Un témoignage qui montre que notre héro national, Douk Saga, a apporté quelque chose de meilleur à humanité, à travers son concept.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

cocq congolaise rdc europe hiro artiste lokua kanza

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires