Sign in
Download Opera News App

 

 

Comment KS Bloom prépare son concert du 4 juillet, Caroline Da Sylva et Bebi Philipp dans le coup

(Dj Venom, KS Bloom et Bebi Philipp)

Cela faisait une éternité qu'on n'avait pas vu ça. Un chantre ou un artiste d'obédience chrétienne donner un spectacle live au palais de la Culture de Treichville. De Shekina, à Onel Mala, en passant par Excell, Constance, Nestor David, Guy Christ Israël ou encore Boniface (pour ne citer qu'eux), les concerts chrétiens se sont quelque peu cantonnés aux temples ou espaces publics de nos communes. 

Certes il ne s'agit pas d'une course effrénée aux spectacles, mais le jeune Kevin Souleymane Koné, alias KS Bloom, aimerait bien voir souffler un vent nouveau sur le temple des spectacles à Abidjan, en l'occurrence l'esplanade du palais de la Culture, le dimanche 4 juillet 2021. L'artiste s'y produit en live, devant ses "disciples" (appellation qu'il attribue à ses admirateurs). Et pour réussir son coup, le fils va à la rencontre des pères, pour leur apporter la "bonne nouvelle".

Ainsi, KS Bloom s'est rendu chez des illustres anonymes, artistes ou personnalités publiques telles que Caroline Da Sylva ou encore Bebi Philipp, arrangeur des premiers titres à succès du jeune chanteur. Il leur a remis, en main propre, des invitations pour ce concert de louange qui devrait réunir du beau monde.

Le phénomène KS Bloom a envahi le cœur de plusieurs Ivoiriens. Ses titres sont devenus depuis quelque temps un véritable hymne pour nombre de personnes, notamment les teenagers. "Enfant de Dieu", "La Mour", "C'est Jésus", "Où aller", "Gawa et fier", "Alloco", "Allumez la lumière" sont entre autres chansons qui cartonnent. Pour exemple, le morceau "Enfant de Dieu" cumule à lui seul plus de 10 millions de vues sur YouTube.

(KS Bloom signe un autographe lors d'une séance de dédicace)

Transfuge d'un groupe de Rap créé dans les années 2000, Kevin s'est converti au christianisme en 2017. S'il a abandonné la musique d'influence urbaine, celle-ci s'est plutôt réorientée dans le sens de l'Évangile, avec un superbe envol à la clé. Toute chose qui a permis de le révéler au public en 2018. 

À travers ses textes, ses messages inspirés, le chanteur chrétien rêve d'un monde meilleur avec une jeunesse consacrée entièrement à Dieu. Une jeunesse dépouillée de ses passions destructrices telles que la drogue, l'alcool, la fornication, le mensonge, le vol, etc. Son message, lors de ce concert dominical, devrait sans doute être axé sur l'espérance et l'abnégation au travail.

Pour ce premier concert dénommé "Le rendez-vous des disciples", le jeune talent a eu la confiance des structures Black Office et JL Studio qui l'accompagnent dans les aspects communication et événementiel. En attendant de mesurer la force de KS Bloom dans l'exercice du live, le 4 juillet prochain, l'on espère que les fruits passeront la promesse des fleurs.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

bebi philipp caroline da sylva ks bloom

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires