Sign in
Download Opera News App

 

 

L'artiste Poséidon reproche à Ramses Tikaya d'être faible, moins créatif, en panne d'inspiration

Il y a une "pseudo-histoire de plagiat" sur la toile en ce moment entre deux faiseurs de coupé-décalé, Ramses Tikaya et Poséidon à propos de la danse "le bougement".

 En effet, l'exécution des pas de danse du single "fier d'être abobolais" de Poséidon qui lui a valu deux distinctions au PRIMUD en 2020, sont les mêmes que celles du dernier single en date de Ramses Tikaya "Bougement".


Bien vrai que l'ambassadeur d'abobo reconnaît ne pas être le créateur de cette danse, mais il reproche à Ramses Tikaya de "faire de la récupération" et de surfer sur la vague du son du moment. Or, Francy Dicaprio a lui aussi sorti un son avec les mêmes pas de danse ! Les débats se sont faits houleux dans un imbroglio sur le plateau de Peopl'Emik ce 30 juin.

Mais, la seule chose que nous devons retenir, sur laquelle les deux protagonistes même sont d'accord, c'est le fait de vouloir faire avancer le mouvement coupé décalé. Ce n'est pas la première fois que des artistes coupé décalé chantent un même thème ou esquissent des mêmes pas de danse. Alors traiter son collègue de "faible ; moins créatifs ; en panne d’inspiration ",c'est dur, et c'est à croire qu'ils y ont un truc qu'ils ne nous disent pas.


Comme dit l'adage, le concept appartient à celui qui sait le mettre en valeur ! 

Kad’Cool

Content created and supplied by: Kad’cool (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires