Sign in
Download Opera News App

 

 

SOS pour Petit Dénis, n'attendons pas qu'il meurt pour agir !

SOS pour Petit Dénis, n'attendons pas qu'il meurt pour agir !

Par Astafe

Qui, fanatique ou pas du zouglou, n'a jamais fredonner un refrain de ce génie du milieu musical ivoirien qu'est Petit Dénis ? "Papa Polo" "warico" "beauté sans cerveau" pour ne citer que ceux là sont et demeureront des tubes classiques du milieu zougloutique et de la musique ivoirienne en général. Petit Dénis, l'auteur de ces tubes , ce chanteur hors pair, le meilleur de sa génération se meurt, aux yeux de tous et personne ne semble réagir. L'individu est certes incernable et un peu "têtu" colle il le disait il ya quelques jours sur le plateau de peopl'emik mais nous ne devons pas le laisser mourir ainsi. L'addiction à la drogue dont il souffre ,il le reconnaît, n'est pas bénigne. Il le dit lui-même : "Je suis accro à quelque chose dont il m'est difficile de m'en détacher...". Toujours dans la même émission peopl'emik il a tenté de donnée les raisons de sa dernière rechute :" Quand il n'y a pas de spectacles....je crack pour le crack"

Plusieurs personnes ont certes tenté de l'aider sans succès. Voyant ce qu'il représente pour la culture ivoirienne, l'État de Côte d'Ivoire doit se pencher sur le problème. Petit Dénis peut-être sauver ! La preuve,des images reluisantes de lui inondaient les réseaux sociaux lors de son récent séjour en France où l'acteur du showbiz Dao l'argent l'avait fait partir pour relancer sa carrière. Mais à la faveur d'un spectacle à Abidjan, il fit son retour et pour des raisons de pandémie, le spectacle fut avorté. Resté dans la solitude au pays, Denco, a rechuté. 

C'est le lieu de remercier tous ceux qui font mains et pieds pour que l'enfant de gbatanikro, quartier précaire de Treichville à Abidjan puisse se retrouver et redonner ses lettres de noblesse au Zouglou. Mille mercis pour tout mais le chemin est encore long pour aider Denco, nous ne devons pas baisser les bras.

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

sos

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires