Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

''On trouvait que je jouais au clown, mais je gagnais bien ma vie'', Tonton Bouba

Toutes les émissions qui ont été animées par Aboubacar Touré, furent de grandes réussites. Des succès qui viennent spécialement de sa touche personnelle qu'il y mettait. Il affirme que cette particularité lui a permis d'être parmi les meilleurs animateurs de la place, même si certains le voyaient simplement comme un amuseur public.

Aboubacar Touré a animé bien d'émissions à la RTI. Mais celle qui lui a ouvert des portes et la sympathie des ivoiriens reste ''Wozo vacances''. Une émission de vacances dédiée spécialement aux enfants. C'est dans ce cadre qu'il prit d'ailleurs le sobriquet de ''Tonton Bouba'', un nom adopté par tous les ivoiriens à tel point que beaucoup ignorent son nom à l'état civil.

Mais après tant d'années passées dans l'animation, il n'a pas pu avoir un successeur dans son style et ce n'est pas la volonté d'en trouver qui lui a manqué. Il a raconté sur ''Peopl'Elemik'' qu'à une certaine époque, la productrice Adèle Djédjé lui avait demandé de former des jeunes qui pourraient animer comme lui. << il y'a l'un d'eux, un jeune journaliste, qui a dit qu'il ne pouvait pas faire quelque chose comme ça >>, s'est-il remémorer.<< Il trouvait que je jouais au clown >>, ajoute Tonton Bouba.

Il faut dire que Aboubacar Touré se mettait dans la peau des enfants lors de la présentation de l'émission ''Wozo vacances''. Cette manière de faire, il la doit surtout à sa formation de comédien en Côte d'Ivoire et en France. Il fut d'abord comédien avant d'être animateur télé et radio. C'est pourquoi, il arrivait à se fondre dans la peau des différents personnages qu'il imitait pour faire plaisir aux enfants. Mais la réalité lui montré qu'il était unique en son genre.

Toutefois, Tonton Bouba ne regrette rien dans sa carrière même s'il y'a des personnes qui pensaient que c'était un travail de ''clown''. << Mais, dans cette ''clown-mania'', je gagnait ma vie >>, souligne-t-il. Pour dire que lorsqu'on campe un rôle, il faut le faire bien pour bénéficier plus tard des retombées. Il affirme qu'il a créé son espace ludique à près de 250 millions, sans l'aide de quelqu'un, grâce à ses économies. Cela démontre bien qu'il était loin d'être un ''clown''.

Que pensez-vous de la carrière de Tonton Bouba ? Pourrait-il avoir un animateur capable de faire les mêmes folies que lui ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

aboubacar touré tonton bouba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires