Sign in
Download Opera News App

 

 

Selfie / Une tendance risque de perdre beaucoup de gens sur les réseaux sociaux

Nous sommes en voyage, au resto, à la plage, au supermarché... Et hop, on fait un selfie qu'on poste avec empressement sur Facebook ou Instagram. Pour récolter des likes et en mettre plein la vue. Si bien que, celui qui a mangé des galettes chez la vendeuse d'à côté, emprunté le bus ou le "gbaka" pour se rendre à l'école ou au travail, a l'impression que sa vie est drôlement insignifiante à côté de ceux qui se la coulent douce. On aurait tant aimé pouvoir faire comme eux, hélas "notre argent ne suffit pas". Cela peut engendrer un sentiment de déprime. Sauf que tout ce qui brille n'est pas or. 

Aujourd'hui, plus que jamais, on vit à travers les écrans ou les réseaux sociaux. Le "m'as-tu vu", le paraître. Nous aimons publier les moments les plus heureux de notre vie, c'est normal. On ne parle jamais des moments misérables. Par exemple : «Je me suis disputé(e) avec untel et je me sens triste». Non. Les réseaux sociaux, c'est le seul endroit où chacun se montre beau (ou belle), entouré(e) de ses amis(es).

En dehors du fait d'être une star ou un personnage public, l'illusion des likes risque de perdre beaucoup d'entre nous. Pourquoi ? C'est simple. Facebook et les médias sociaux nous dépeignent une distorsion de la réalité. Et le danger guette ceux qui s'accrochent à cette image biaisée. Il est vrai que certains se sont battus pour réussir et profitent de la vie. Mais celui que nous envions sur l'écran de notre téléphone portable traverse aussi des émotions parfois difficiles. Ça, c'est la réalité. Et c'est ce qui fait la beauté de la vie, les hauts et les bas. Aucune vie n'est parfaite ou linéaire. Partager la vraie vie, cela signifie parler de nos bons moments comme des moins bons avec nos proches.

Il est important de lever les yeux de temps en temps sur ce qui nous entoure. Parlons à notre voisin de table, à la personne assise à côté de nous, à notre voisin de palier, à nos amis, à nos parents et enfants à la maison, au restaurant, au bureau, etc. Ne perdons pas l'essentiel de nos relations. Les créateurs des réseaux sociaux ou les membres de leurs familles s'affichent-ils de cette façon ?

Certes, il n'y a rien de mauvais aux réseaux sociaux. Au contraire, ils nous aident beaucoup, nous rapprochent et nous permettent de maintenir le lien avec ceux qui sont loin de nous. Aussi, devraient-ils servir à exprimer des idées, suivre des blogs d'influenceurs qui le sont vraiment, regarder des vidéos drôles qui illuminent notre journée par un fou rire, publier des photos artistiques ou journalistiques. 

D'après une anecdote, un jeune homme a été appréhendé un jour, alors qu'il était en train de dérober un téléphone portable. Il a raconté que sa petite amie lui avait demandé un téléphone de marque, dernière génération. N'ayant pas les moyens de lui en offrir un, il a choisi le procédé qui lui semblait le plus simple, voler.

Dans cette même quête du paraître, des filles se livreraient à des hommes, en échange de iPhones. Qu'est-ce qu'un téléphone portable ajoute à la vie d'une personne, si c'est juste pour le "m'as-tu vu" ou avoir l'air branché ? Un triste phénomène qui a fait dire un jour à quelqu'un ceci : «Beaucoup de jeunes mourront pauvres mais populaires s'ils ne se réveillent pas de l'illusion numérique». Il ne croyait pas si bien dire.

VOS AVIS ET COMMENTAIRES NOUS INTÉRESSENT, MERCI DE PARTAGER ET DE VOUS ABONNER !

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires