Sign in
Download Opera News App

 

 

Ghana : Un infirmier aide une femme à accoucher au milieu de la route

Un agent de santé ghanéen vient d'être ovationné par les internautes après avoir aidé une femme à donner naissance à un joli bébé dans des conditions un peu défavorables.

Les infirmiers n'arrêtent pas de se faire féliciter. Il y a seulement quelques jours qu'un infirmier ivoirien a été congratulé par les internautes pour avoir secouru un homme qui baignait dans le sang avec le bras fracturé et une douleur au cou à 5h du matin, lorsqu'il rentrait à la maison. Après lui, un autre infirmier vient de mettre à profit son professionnalisme. Et bien, il s'agit de Kendrick, un jeune infirmier ghanéen.

Dans la soirée de ce mardi 2 novembre 2021, la page d'informations "Buztube" révèle qu'une femme a donné naissance à un joli bébé dans des conditions un peu défavorables car, ils n'ont pas pu arriver à temps au centre de santé le plus proche vu l'état de la route et de la jeune dame qui, ne pouvait emprunter une moto à cause de sa condition.

C'est dans cet imbroglio que le jeune infirmier de l'école de formation des infirmiers de santé communautaire Akin Oda du Ghana, a mis sa connaissance à profit en aidant la jeune dame à accoucher au milieu de la route. Suite à cet acte digne d'un infirmier bien formé, le jeune Kendrick a reçu une pluie de félicitations de la part des internautes.

" Un métier noble, chapeau mon frère ", a félicité Abdoulaye.

" Chapeau à toi frère que Dieu continue à se manifester en toi ", a congratulé également Diom Leïla Kim.

" Merci beaucoup frère d'avoir mis la jeune dame et son bébé hors de danger. Tu viens de brandir le véritable devoir du corps médical. Félicitations grand humaniste comme le recommande votre métier ", a ainsi félicité de passage Quaresma.

En définitive, selon la même source, l'enfant et la jeune dame se portent hyper bien par la grâce divine.


RAMADAN-KONE

Content created and supplied by: RamadanQuaresmaKoné (via Opera News )

ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires