Sign in
Download Opera News App

 

 

Sports/ Ces grands-mères qui font de la boxe!

Séance d'échauffement. Uppercut. Jab. Droite, gauche. Feinte... Attention, si vous avez affaire à une de ces mémés boxeuses sur un ring, vous feriez peut-être mieux de surveiller vos arrières. À Cosmos City, un township de Johannesburg en Afrique du Sud, des femmes âgées, gants de boxe aux mains se sont mises au sport. Ces athlètes d'un autre genre sont des grands-mères, généralement âgées de plus de 70 ans qui font la boxe.

Surnommées "gogos" en langue locale, elles s'entraînent à trois fois par semaine, pendant une heure et demie. Sous le regard de leur coach, Claude Maphosa. Cet homme est un ancien culturiste. Il a concocté un programme sur mesure pour ces mamies.

C'est depuis 2017 que le centre fait parler de lui en Afrique du Sud, avec ses athlètes devenues une véritable attraction. L'objectif de cette activité sportive pour ces grands-mères est de lutter contre les problèmes de santé, combattre le stress ou se défendre en cas d'agression. En effet, certaines de ces femmes sont quelquefois prises pour cible dans ce quartier, l'un des plus pauvres de Johannesburg. Certaines d'entre elles ont même été victimes de viols. Leur fragilité font d'elles des cibles privilégiées par les malfrats.

«Si quelqu'un force la porte de ma maison, je le sortirai à coups de poing», a déclaré l'une d'elle à un journaliste. Ces mémés expliquent que depuis qu'elles pratiquent la boxe, leurs problèmes de stress et d'hypertension ont disparus. Des vraies battantes. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires