Sign in
Download Opera News App

 

 

Rumeurs sur l'interdiction du coupé-décalé au Congo : Roga Roga fait d'importantes précisions

Sur les rumeurs de l'interdiction de la musique coupé-décalé made in Côte d'Ivoire sur le sol congolais, Roga Roga, le leader du mythique groupe Extra Musica, clarifie les choses.

Selon des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux et dans certains médias, le coupé-décalé ivoirien aurait été interdit au Congo. Mais il se trouve que cette information concernant ce genre musical propre à la Côte d'Ivoire, est loin d'être vraie. Et sur le sujet, Roga Roga, le leader du groupe Extra Musica, fait des éclaircissements.

En effet, selon une publication de First Mag le Vrai sur Facebook ce lundi 11 octobre 2021, Roga Roga, au cours d'une interview qu'il a accordé à un journal de la place, a tenu à faire d'importantes précisions sur cette affaire.

Ainsi, à propos de la censure du coupé-décalé sur les terres du président Kabila (Congo), le musicien précise qu’il ne s’agit pas du coupé-décalé fait et produit par les artistes ivoiriens. Ce sont plutôt des chanteurs congolais qui ont modernisé une musique folklorique qu’ils ont baptisée le coupé-décalé, qui ont été censurés. Car ils disaient des grossièretés dans ces chansons. C’est pourquoi, le gouvernement congolais a donc décidé d'interdire ce nouveau genre musical au Congo.

Cela dit, il ne s'agit donc pas du coupé-décalé made in Côte d'Ivoire, mais plutôt d'un nouveau genre musical qui s'apprêterait à naître au Congo. Ces rumeurs autour de l'interdiction du coupé-décalé ivoirien au Congo, auraient aussitôt commencé après la sortie de Debordo Leekunfa contre la star congolaise Fally Ipupa. Une affaire qui fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

Source : First Mag le Vrai (Facebook)

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

congo côte d'ivoire first mag roga

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires