Sign in
Download Opera News App

 

 

Dot en Afrique : ça frise souvent l'excès !

La dot se définit comme l'ensemble des actifs que l'épouse ou l'époux apporte à son conjoint .

Si en Afrique, la dot était constituée de biens symboliques pour sceller l'union de deux personnes mais surtout de deux familles, il faut reconnaître que ce n'est plus le cas de nos jours.

Les cérémonies de dot sobres qui se faisaient autour de pots de sel, de petites bouteilles de liqueur et de sommes d'argent symboliques appartiennent au passé. On assiste aujourd'hui à de grandes cérémonies excessives et dispendieuses. Il s'agit très souvent de l'homme qui offre des biens à la famille de son épouse. Rarement le contraire en Afrique !

Et la liste des présents est fixée ar la famille de la mariée. Pour montrer son amour à sa belle-famille, le conjoint doit se montrer '' capable ''. Vivres et non vivres, argent, boissons, vêtements...tout y passe. En outre, tout cela dans une vraie cérémonie festive. Les nombreux invités doivent copieusement boire et manger. Le couple à l'honneur change de tenues au cours de la même cérémonie pour éblouir leurs proches. Tout cela frise l'excès.

Les mariés en sortent souvent ruinés et essoufflés avant même la cérémonie du mariage civil. En ces temps difficiles, il est mieux d'agir avec modération. La dot, ce n'est pas la fin et la femme dotée n'est pas une femme vendue non plus. C'est un symbole d'amour et d'engagement. Tout simplement !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires