Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Alpha Blondy, éveilleur de conscience et non un politique

Il ne faudrait pas que les ivoiriens confondent les rôles dans leur lutte politique car un artiste n’est pas un homme politique même engagé. Il faudrait que les ivoiriens se détrompent d’adversaires de leur combat et ne pas mêler l’inspiration artistique, qui devrait plutôt les galvaniser dans leur insuffisance de lutte politique. Lors des obsèques de Hamed Bakayoko au stade d’Ebimpé, Alpha Blondy comme à son habitude a posé un grand geste d’éveil, au lieu de l’en remercier, des interprétations de toutes sortes ont fusé sur la toile et dans certains quotidiens.

Un artiste s’impose par la qualité de ses œuvres et Alpha Blondy de par ses prises de position qui ne datent pas de maintenant a fait montre d’un grand constat en interpellant les autorités politiques pour attirer leur attention de leur gouvernance, en ces termes : « vous jouez avec le feu » et cette chanson ne venait pas de sortir. De quoi, l’accuse-t-on de s’être allié au pouvoir ?

Au Sénégal, Youssouf Ndour a été ministre, mais jamais en Côte d’Ivoire, Alpha Blondy, ne s’est jusque-là pas prêté à ce jeu. Bien au contraire, il faut lui tirer le chapeau car cette nuit-là, il n’était pas prévu qu’il intercepte le ministre Touré pour l’imposer à l’écouter et il a chanté à la surprise générale du comité d’organisation qui n’a pas vu venir, Alpha sur cette chanson a dû transpirer sous son maillot.

Une inspiration ne se commande pas et peut-être que je peux me tromper, Alpha Blondy, n’a jamais chanté pour faire plaisir. Il a chanté le président Houphouet pour ce que le vieux a fait de son vivant en étant à la base de la création du RDA. Je n’ai jamais entendu Alpha chanté en citant des noms dans ses chansons comme le font certains. Quand le même, demande d’arrêter les coups d’état en Afrique, on ne le traite pas de fou.

La politique est devenue pour certains ivoiriens, une profession, alors, en sa qualité d’éveilleur de conscience, d’observateur de la vie sociopolitique, il lance des pics et Alpha n’a pas pris de carte politique d’un parti politique.

Au départ, quand il y a eu le multipartisme, il s’était rendu au nord pour assister à l’écriture de la charte du nord et quand il s’est rendu compte de la ruse des politiques, il s’est rétracté pour observer et attirer leur attention des conséquences de leur ruse qui occasionne toujours des dégâts. Alpha Blondy n’est pas fou.

Il a serré la main de tous les chefs qui se sont précédés et quand il sentait des dérives il les dénonçait, non, ne lui prêtez pas ce qu’il n’est pas, c’est un artiste engagé et non un responsable politique. Alors si les ivoiriens ont atteint leur limite, il ne faudrait pas qu’ils accusent Alpha de s’être immiscé dans leur combat. Heureusement qu’il est tellement habitué qu’il n’a pas daigné répondre à toutes ces interpellations hors du commun. Il y a un monsieur qui s’appelle Alassane Ouattara qui est président de la république et Alpha lui dit qu’il joue avec le feu, mais ce feu qui va l’allumer ?

                                                        Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

alpha blondy côte d'ivoire hamed bakayoko youssouf ndour

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires