Sign in
Download Opera News App

 

 

Sidiki Diabaté échappe à un lynchage dans une boîte de nuit en Côte d'Ivoire ?

Le musicien malien, Sidiki Diabaté aurait échappé à un lynchage dans une boîte de nuit en Côte d'Ivoire où il séjourne actuellement. Le jeune artiste, virtuose de la kora, aurait échappé à un groupe de jeunes qui s'en sont pris à lui verbalement. L'artiste n'aurait dû son salut qu'aux membres de sa sécurité qui se sont interposés. L'information livrée, lundi 27 septembre par le journal LFrii, s'appuie sur une vidéo publiée sur la toile. "Dans la vidéo sur la toile, on aperçoit Sidiki Diabaté qui s'est fait copieusement injurier par un groupe de jeunes. La sécurité du chanteur s'est imposée pour calmer les choses (...)", indique l'article sans préciser ni la date, ni les circonstances des faits. 

Il y a quatre semaines cependant, Debordo Leekunfa accusait le chanteur malien de pratiques occultes. Des accusations sans preuve mais prises à la lettre par des fans de Dj Arafat qui accusent le musicien malien de la mort de leur idole. 

Autre raison probable, le 12 juillet dernier, l'artiste malien avait partagé sur son compte Snapchat une image de sa dulcinée Maty Koné. Cela avait provoqué une volée de bois verts. Étant donné que d'autres personnes lui en veulent encore, après l'épisode Mamacita. Une histoire de violence conjugale qui avait conduit à l'emprisonnement de l'artiste durant trois mois.

Sidiki Diabaté ne manque aucune occasion de venir en Côte d'Ivoire. Son pays de cœur où il compte des milliers de fans.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires