Sign in
Download Opera News App

 

 

Showbiz : Kerozen DJ explique comment il a été piégé au Cameroun

L'artiste Kerozen DJ était l'invité de la tribune «Les jeudis de l'UJOCCI», le jeudi 25 février 2021 au restaurant La Villa" à Cocody-Riviera-Palmeraie. À ce rendez-vous d'échanges initié par l'Union des journalistes culturels de Côte d'lvoire (UJOCCI) l'enfant de Yopougon-Siporex s'est entretenu avec la presse autour du thème «Variété, Coupé-Décalé , Zouglou: Kerozène entre gloire musicale, affaires et folies mondaines». Sans faux-fuyants, Yobo Constant Joël a dit ses vérités sur des déboires qu'il a connus dans certains pays africains comme au Cameroun et sur ses relations avec sa productrice, Emma Dobré.



L'auteur du titre "Mon heure a sonné" est revenu sur l'affaire pour laquelle il a été accusé d'être un partisan du Président Camerounais Paul Biya. Selon lui, il s'est retrouvé dans un piège orchestré par des promoteurs qui lui ont fait croire qu'ils l'invitaient pour égayer la jeunesse d'un village alors qu'il s'agissait d'un meeting politique dans le village du chef de l'État Camerounais. Il a accepté l'offre par amour pour le peuple camerounais et ses nombreux fans dans ce pays.



«Je ne savais pas que Sangmélima était en fait le village du président camerounais Paul Biya. Encore moins qu'il s'agissait d'un meeting politique. Dans l'avion,j j'étaisfier de dire autour de moi que je partais pour Sangmélima. Arrivé à l'hôtel de la ville, le promoteur me demande de faire une vidéo pour annoncer ma présence. Ce que j'ai fait tout fièrement sans savoir dans quoi je me mettais. Ce jour-là, il y avait d'autres meetings dans le village», a expliqué Kerozen, avant de poursuivre: «Dès que je suis monté sur scène, tous les autres endroits se sont vidés. La ville était en ébullition. À un moment donné, je recevais des cailloux sur la scène. Je ne comprenais pas. À la fin de ma prestation, j'ai même fait une photo avec une dame qui s'avérait être une proche du Président. Chose que j'ignorais aussi car pour moi c'était une maman qui m'appréciait. Elle a donc posté la photo sur internet. C'est lorsque je me suis connecté plus tard que j'ai constaté dans quoi javais mis les pieds. J'ai alors compris que j'avais été piégé par le promoteur et mon contact camerounais» a-t-il conclu.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

cameroun paul biya showbiz

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires