Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

Etalon d’or au Fespaco / ‘’La femme du fossoyeur’’ : un expert dévoile la portée sociale du film

Le sacre suprême des prix du Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou (Fespaco) est revenu au Somalien Ahmed Khadar Ayderus qui détient du coup le graal de l’étalon d’or de la 27e édition de cette compétition. 

Au terme de cette édition qui a fermé ses rideaux le samedi 23 octobre 2021 à Ouagadougou, l’overdose de l’actualité se cristallise sur le nouvel étendard de la Corne de l’Afrique. La consécration du réalisateur de « La femme du fossoyeur » est saluée par le journaliste Victor Emmanuel Ekwa Bebe lll. Homme de média passionné de la culture, Victor E. revisite le synopsis du film primé. « Il ne s’est pas fait un film en dépeignant la réalité de l’angoisse que porte un père de famille face aux vicissitudes de la vie, couchant sur la pellicule le rôle important de sa femme », dit-il dans sa contribution. 

Aussi fait-il un rapprochement entre la posture de la femme béninoise et celle présentée par le lauréat de l’étalon d’or 2021. « Les femmes, parlons-en, le Bénin en a fait les choux gras. Désormais port du nom de la mère et du père par l’enfant, et légalisation de … Entre les pro et les antis, la guerre est rude mais la loi est passée. Il faut dire que culturellement et cultuellement, personne n’était prêt. Si l’intention de protéger la vie de la femme transparaît dans l’argumentaire de ceux qui ont rendu l’avortement légal, pour beaucoup, la mise en place de structures d’accompagnement pour les mères aux grossesses non désirées, aurait davantage été la bienvenue », commente-t-il. 

Pour joindre l’utile à l’agréable, les cinéphiles pourront se délecter des scènes de ‘’ la femme du fossoyeur’’, un film très attendu dans les salles de cinéma pour un éveil des consciences de nombreux couples africains. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires