Sign in
Download Opera News App

 

 

Koffi Olomidé : accusé de viol, il sera jugé en appel le 25 octobre prochain

La saga du procès de Koffi Olomidé pour agressions sexuelles sur quatre de ses anciennes danseuses se poursuit. Alors qu'il devait comparaître le lundi 12 avril dernier, à Paris, le chanteur congolais, 64 ans, ne s'est pas présenté à la barre. Le procès en appel de l'artiste a donc été repoussé au 25 octobre prochain, selon une annonce de la Cour d'appel de Versailles (France). 

Le procès devait initialement se tenir en octobre 2020. Mais il a été reporté du fait que l'avocat du chanteur avait une autre affaire aux assises. Cette fois-ci, il a été reporté de six mois à la demande des parties civiles qui invoquent des problèmes de garde d'enfant. Autre fait important, le conseil de trois des danseuses affirme que la quatrième plaignante n'a plus d'avocat pour la défendre. Pourtant, elle est la principale victime reconnue. Elle était mineure au moment des faits. De plus, les parties civiles craignent aussi que Koffi Olomidé, qui n'a jamais répondu aux convocations de la justice française se débine à nouveau, en prétextant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. 

L'audience est donc renvoyée au 25 octobre prochain à la Cour d'appel de Versailles, en espérant que le Covid-19 ne sera plus un alibi. 

Le "Quadra Koraman" ou encore le "Grand Mopao" est accusé d'agressions sexuelles sur mineure de 15 ans, séquestration de ses danseuses, entre autres, au domicile du musicien à Asnières, en région parisienne. Les faits remontent entre 2002 et 2006. 

Au plan professionnel, Koffi Olomidé prépare la sortie d'un nouvel album, intitulé "Légende". En marge de cette nouveauté, il est annoncé en Europe le 21 novembre prochain, notamment à Paris la Défense (ex U-Arena), pour un concert. Ce spectacle devrait marquer le retour du roi de la rumba sur la scène européenne. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

Koffi Olomidé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires