Sign in
Download Opera News App

 

 

Ange Kessy sur Rti 1 : "Nous avons pu interroger l'assaillant blessé pendant 15 minutes"

Le commissaire du gouvernement, le contre-amiral Ange Kessy, était ce Jeudi soir sur le plateau du journal télévisé de la Rti1. Il s'est prononcé sur l'attaque du camp militaire de N'dotré.

En effet, le commissaire du gouvernement a livré quelques éléments de réponse sur l'attaque de la base militaire de N'dotré. Pour ceux qui ont encore des doutes sur la véracité de cette attaque, il affirme qu'il est magistrat et non politicien. Il n'agit que sur les faits et ces faits sont bien réels, puisque quatre assaillants furent neutralisés.

Il s'agit de deux libériens et un ivoirien. Le quatrième n'a pas pu être identifié pour défaut de pièces d'identité. Toutefois, sur les quatre assaillants neutralisés, seul un avait été arrêté, blessé. Conduit à l'hôpital militaire d'Abidjan (HMA), Ange Kessy révèle qu'il a pu être interrogé par les enquêteurs juste 15 minutes avant de succomber de ses blessures.

Il soutient qu'il ne peut divulguer certaines informations sur le plateau car les enquêtes sont en cours, pour débusquer les commanditaires qui semblent appartenir à une organisation bien structurés basée au Liberia. Aussi, il a ajouté que les téléphones portables des assaillants ont sonné durant de longues minutes et c'était des numéros venant du Liberia.

Compte-tenu de l'envergure internationale que prend cette affaire, une enquête munitieuse sera menée afin de démanteler cette bande organisée. Le commissaire du gouvernement promet que les résultats de l'enquête seront portés à la connaissance du public dans les jours à venir.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires