Sign in
Download Opera News App

 

 

Réalité ou provocation, Saïd Penda lance "le podium des journalistes de caniveaux"

Dm291120



La guerre semble être vraiment déclarée entre Saïd Penda, le journaliste et analyste politique d'origine camerounaise et son collègue André Sylver Konan alias ASK. En effet depuis la passe d'armes entre les deux hommes des médias sur le plateau de "Ça fait l'actualité" de RTI1 le 19 Novembre dernier, la tension semble être montée d'un cran. Saïd pendant a en effet annoncé ce jour sur sa page facebook sa "décision de créer un événement pour désigner publiquement les cancres de la presse ivoirienne, ceux qui n'ont pas leur place dans la profession". À l'en croire, la première édition de cet événement qu'il a baptisé "Le podium 2021 des journalistes de caniveaux" se tiendra l'an prochain.

L'ex collaborateur de la BCC a affirmé être motivé depuis son passage à la télévision publique ivoirienne sur un débat autour de la responsabilité des journalistes et la couverture de la dernière présidentielle en Côte d'Ivoire où était aussi présent le fondateur de "Ivoir' Hebdo" avec qui il y a eu une certaine tension. "je suis assailli de sollicitations pour faire quelque chose sans attendre. Afin donc de donner suite à ces demandes, et pour donner corps à la demande largement partagée d'un besoin d’assainir le milieu de la presse dans un pays encore fragile qui n’a pas encore totalement pansé les plaies de la guerre civile.... Nous allons passer au crible d’un jury international (confrères Ivoiriens et étrangers) la couverture de la présidentielle 2020 et les autres évènements et informations d’actualité de l’année prochaine. Une grande campagne publicitaire sera faite sur les trois indignes désignés : photos et noms affichés sur les panneaux dans toutes les capitales régionales de Côte d’Ivoire ; cérémonie de désignation retransmise en direct sur plusieurs chaînes de télévision ; communiqués de presse et interviews dans la presse nationale et internationale; diffusion des photos des trois "journalistes de caniveaux de l'année" dans les journaux de la place ; reportages à la radio et à la télévision sur les mauvais éditoriaux, interviews, analyses ou reportages qui leur ont valu la distinction peu honorable".

 Pour le futur responsable de ces awards s'ils sont organisés il s'agira d'obliger les journalistes à se conformer aux règles du métier de journaliste tout en promouvant la paix. Il a néanmoins émis le voeu que ce prix qu'il inscrit dans "une action militante et pédagogique" qui sera aussi organisé dans d'autres pays africains disparaisse rapidement après deux ou trois éditions afin qu'il n'y ai plus de "récipiendaire à humilier".

Mais le clou de ce post réside en son illustration par une photo d'André Sylver Konan comme pour dire que ce dernier en est certainement le véritable destinataire. Mais Saïd Penda prend des précautions en bouclant par la célèbre boutade "tout rapprochement entre la photo d'illustration et le texte ne serait que pur coïncidence". Maintenant reste à savoir si ce post est un projet réel ou un bluff, ou encore une provocation à l'endroit de ASK qui lui, avait posté aux lendemains de l'émission de La Une, une de ses photos habillé en Kimono avec un parfait coup de pied avec pour légende "je déconne".

SRANKPAWA BOUAKE Dmd291120

Images: internet

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

saïd penda sylver konan alias ask

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires