Sign in
Download Opera News App

 

 

Paulina Esinu Agropah : la Ghanéenne spécialiste des effets spéciaux (photos)

Paulina Esinu Agropah est âgée de 29 ans, et est diplômée en marketing à l’université technique d’Accra au Ghana. Mais, son amour pour les films d’horreur l’a décidée à embrasser le métier d’esthéticienne qui a fait d’elle l’une des pionnières des effets spéciaux dans le pays.


Formée sur le tas, Paulina qui est sans doute l’une des premières artistes d’effets spéciaux au Ghana, est capable de créer et de réadapter tout type d’effets spéciaux dignes d’admiration. Après quelques années dans le métier, l’artiste peut se targuer d’avoir atteint aujourd’hui un niveau, qui lui vaut de recevoir des prix et autres récompenses.


Elle se souvient d’ailleurs du jour où elle a abandonné la carrière correspondant à sa formation pour sa passion qu’est l’art de changer les aspects des comédiens :


Mon premier travail, je crois, était une main brûlée et un coup de feu et ça a très bien marché pour moi. Je l’ai posté sur les médias sociaux et les gens m’ont applaudie et ça m’a donné le moral pour me lancer davantage.

Paulina est désormais capable d’intervenir sur des vidéos, des séries télévisées, et autres productions. Elle raconte que son vade-mecum, c’est la confiance en soi, non sans signifier qu’elle a la passion du métier chevillée à sa volonté d’être connue et reconnue, comme l’une des meilleures dans ce domaine:

je me suis appuyé sur les quelques motivations que les gens m’ont données et, en tant que personne motivée, j’ai ignoré les mauvaises réactions et j’ai couru avec confiance après les bonnes réactions.

Esinu a pour ambition d’influencer l’industrie cinématographique africaine et servir d’inspiration à la jeunesse. Son projet majeur, est de réaliser une prothèse pour les personnes vivant avec un handicap. Une initiative artistique qui pourrait être l’accomplissement total d’un rêve.

Content created and supplied by: Ivoire-voix (via Opera News )

paulina esinu agropah

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires