Sign in
Download Opera News App

 

 

Musique : Jah Light, sur les traces d'Alpha Blondy?

 

L’artiste Reggae, Jah Light a sorti son tout premier album. Présenté lors d’une cérémonie de dédicace, qui s’est ténue, la vendredi 9 avril « Almighty Zion Keepers », est ce tout nouveau bébé que le célèbre reggaeman, met à la disposition de ses fans. 

Le tant attendu album de Jah Light, de son vrai nom, Okon Valentin Basile, est enfin sorti dans les bacs. Composé de 13 titres, cet album vient pour consacrer le nouveau prodige du Reggae ivoire. Produit par AZK Production, Almighty Zion Keepers, est le fruit de plusieurs collaborations d’artistes, tant nationaux qu’internationaux.

 

Avec des titres phares comme « Corona Can’t Stop Reggae ; Politique Vampire ; Who can’t save ? Jah voit ; et bien d’autres, Jah Light, sait d’où il tient son inspiration. Mais, l'on se pose présentement la question de savoir si Jah Light n'est pas le prochain héritier du célébrissime artiste Reggae Alpha Blondy. Et pour cause, l'inspiration de "Jagger" coulant en JahLight, c'est-à-dire, du timbre vocal d'Alpha au caractère engagé de Blondy, Jah Light postule pour marcher sur les traces de son idole.  

 

« Je m’inspire de Bob Marley, d’Alpha  Blondy, de vous tous… C’est ce que chacun de vous a en lui qui m’inspire. Je prends un peu un peu dans chacun d’entre vous pour m’inspirer… », a-t-il révélé, lors de sa cérémonie de dédicace. A souligner que Général Dimitri et Ras Kalif, ont fortement contribué dans la collaboration de cet album qui, promet déjà du lourd.

 

Plusieurs dates de tournées, tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger, sont en vue. Mais avant, Jah Light, a débuté la promotion de son nouveau bijou par un concert donné le samedi 10 avril, du côté d’Assinie. 

Content created and supplied by: ToutestenNous (via Opera News )

d'alpha blondy jah light

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires