Sign in
Download Opera News App

 

 

"Arafat DJ entre corps et décor : un trésor décalé'', juste pour lui rendre un hommage

 Une société, quelle que soit sa façon d'être sérieuse et sa volonté de toujours privilégier le travail, ne peut jamais s'éloigner du divertissement.

 Une société, quelle que soit sa façon d'être sérieuse et sa volonté de toujours privilégier le travail, ne peut jamais s'éloigner du divertissement. Si l'homme est raison, il est aussi émotion. Et qui dit émotion dit joie, distraction. Et la distraction elle-même n'est pas inutile à la construction des mentalités humaines. Il a fallu que le coupé-décalé naisse pour que les peuples de Côte d'Ivoire oublient soit peu les conséquences, affres fâcheuses de la crise militaro-politique de 2002. Un tel art, je veux parler du coupé-décalé, n'est pas à négliger puisqu'il joue un rôle majeur à l'épanouissement des ivoiriens. C'est ainsi que tous les faiseurs de ce genre musical sont à honorer dans les règles de l'art. Cependant, si Douk Saga est l'initiateur de cette musique, Arafat est celui qui a réussi à donner au coupé-décalé ses Lettres de Noblesse.

Même s'il a perdu la vie au midi de son existence (33ans), il est reconnu aujourd'hui comme le roi du Coupé-Décalé. Il est donc intéressant de se demander comment un si jeune homme a réussi, en si peu de temps, à hisser cette musique là où nul n'a osé le faire ou même imaginer.

Un jour ordinaire, naissance d'un être extraordinaire.


Un 26 janvier 1986, alors que chacun vaquait à ses occupations comme à ses habitudes d'ailleurs, Dieu accorde la faveur à Logbo Valentine (Tina Spencer) et à Houon Pierre de recevoir chez eux un enfant promis à un grand destin: Houon Ange Didier.

Une enfance difficile


Houon Ange Didier n'a jamais connu de joie durant son enfance, ses parents étant séparés depuis un bon moment. Son père relativement dur et quelquefois violent avec lui, Didier va passer plus de temps avec sa grand mère avant de finir à la rue princesse; sa mère n'ayant jamais eu suffisamment de temps pour véritablement s'occuper de lui, pour des raisons que nous n'évoquerons pas ici. C'est donc à la rue que ce jeune courageux, optimiste va inventer son chemin. La rue devient alors ses parents, dans une certaine mesure (il le dit dans ses vidéos). 

Et comme l'effort rend fort et que souventes fois les circonstances du hasard permet au courage humain d'attirer la chance, Didier réussi à côtoyer certains individus qui l'aideront à lancer sa carrière musicale, avec pour première chanson ''Jonathan''.

La témérité, le courage, le refus d'abandonner sont quelques adjuvants qui ont donc permis à ce jeune homme, Arafat DJ, de se tailler une part de lion dans le cercle très fermé des musiciens ivoiriens. C'est un enfant ordinaire qui à force de batailler, est devenu extraordinaire. C'est donc une confirmation de l'idée selon laquelle ''on ne naît pas héros, on le devient''. Considérons maintenant l'art d'Arafat, pour ne pas s'éloigner du sujet.

Certaines personnes se plaignaient d'Arafat par ignorance, puisqu'elles ne savaient pas que Houon Ange Didier n'était pas quelque part Arafat DJ. Dans ce seul corps vivaient donc deux personnages aux conduites antagoniques.


Houon Ange Didier : un homme sans façon.


  À la maison, en privé, loin de la scène musicale, Didier est un homme sympathique, attention, soucieux du bonheur de son entourage, à commencer par ses enfant dont Maël, son premier fils. Didier est un homme qui faisait des dons lors des mois de jeûne ou de carême. Sauf qu'il n'aimait pas révéler cela au grand public. Ce que nous avançons ne relève pas de l'imaginaire, des vidéos l'attestent. Didier se suffisait, il était presque milliardaire s'il ne l'était pas déjà. Cependant, il souffrait d'un seul mal qui le rendait quelquefois grossier et violent dans ses propos, le manque d'amour, l'amour maternel. Le passé le rattrapait souvent, le malheur de l'enfance, l'éloignement de la mère l'a énormément fatigué et les séquelles de la rue revenaient dans sa conduite le plus souvent. Sinon, Didier est humaniste et philanthrope. C'est d'ailleurs un modèle de réussite pour tous ces enfants qui bataillent eux-mêmes pour espérer à la réussite un jour.

 Arafat DJ: un projet artistique


Sur scène, Didier disparaît pour laisser place à Arafat. En effet, tout est signe sur Arafat DJ et tout ce qu'il fait soit sur son corps, soit dans sa musique est un décor significatif.

* l'onomastique foisonnant comme élément catalyseur: plus Arafat DJ tend vers le summum de son art, mieux il change de nom. Et chaque nom répond à un projet singulier. De Yorobo à Daïshikan en passant par Berus Sama, Influenmento, Thémistocle, les noms utilisés par ce jeune chanteur répondaient au degré de son art. Il a également fait des tatouages sur le corps comme pour montrer qu'il est ''noushi'', il a plus travaillé les cordons de la voix pour leur donner un son sec et roc. Sa coiffure et tout le reste sont le reflet même du coupé-décalé, un désordre très ordonné, parler peu, faire beaucoup parler les instruments pour mieux faire danser. Rappelons également que la vitesse de la modification de ses noms coïncide avec la vitesse à laquelle ses sigles se succédaient. 

La violence langagière : une sémiotique du mal intérieur.


La violence dans les propos d'Arafat DJ trouve sa cause dans les affres de l'enfance où le jeune a emmagasiné beaucoup de frustration et de colère. Son arrogance émane d'ailleurs des peines endurées à la rue. Cette violence est une manière de se libérer, de se vider, d'exprimer son malaise, le manque d'amour dont il est victime.

  Arafat et le rayonnement du coupé-décalé


  Dès son arrivée et en moins de quelques deux ans, Arafat commence à se démarquer des sentiers battus. Il abandonne les paroles pour embrasser des tournures un peu plus compliquées mais qui donnent plus de goût et qui attirent plus l'auditoire. Il ajoute également ce qu'il appelle les ''roukasse kasse''. La danse devient plus compliquée et plus technique. En outre, il décide de hisser cette musique au firmament des autres genres. Alors, il organise le tout premier concert coupé-décalé. Une totale réussite. Avant sa mort, il avait commencé à inventer un autre sous-genre du coupé-décalé: le ''trap-décalé''. C'est grâce à toutes ces innovations et les différents featuring avec d'autres artistes plus connus, qu'arafat a fait connaître sur le plan mondial, le coupé-décalé.

Arafat: le capitaine du coupé-décalé


 Arafat est de loin le meilleur artiste du coupé-décalé, les nombreux trophées qu'il a remportés justifient fort éloquemment une telle affirmation. Il a plusieurs sons dont une centaine (selon la yorogang) qui ne sont pas encore publiés. Malheureusement, le capitaine de ce bateau ne meurt que trop tôt laissant ainsi le coupé-décalé et des milliers de fans (chinois) orphelins de leur père, de leur roi.

Tout comme Bob Marley, Johnny Halliday, Michaël Jackson, 2 PAC, Arafat est le roi du coupé-décalé décalé. S'ila rendu l'âme très tôt (12 août 2019, 33 ans), il a réussi en si peu de temps à hisser le coupé-décalé au rang de musique mondialement connue. C'était un homme populaire, un musicien au talent inné, un homme battant et courageux. Sa mort nous ronge encore et encore. Les étoiles qui brillent fortement ne durent pas longtemps... Arafat, comme une étoile filante, il a tracé le chemin, il a tout fait, aux autres de suivre ses traces pour que continue à vivre le coupé-décalé.

Content created and supplied by: PAMCO (via Opera News )

arafat dj côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires