Opera News

Opera News App Download

Plaidoyer pour la liberté de la presse : " Je vengerai ma radio orpheline "

Daninfos
2020-09-05 07:52:05

Extraits de LES PLUMES DU TOURACO, Loua Adama et Dan Singault


À Toulo -Douatouo, une ville de la Source des pachydermes Intègres. Dans un camp rebelle, deux soldats devisent...


Premier lieutenant, tremblant: Mais c'est lui... C'est lui... 

Deuxième lieutenant : Mais c'est Gonzreu ! C'est le journaliste. 

Premier lieutenant : Celui qu'on a tué... 

Chef Dofel: Non, non... Ce n'est pas possible... Le journaliste ? Non ! 

Premier lieutenant : Chef, c'est Gonzreu, je le reconnais, chef... 

Gonzreu, impassible : Oui, c'est moi. C'est moi le journaliste que vous avez tué. La radio que tu tiens, chef Dofel, est mienne. La poitrine que tu as perforée, elle est mienne. La femme que tu as violée, Dofel, elle est mienne. Le fils que tu as tué, Dofel, il est mien. Me voici devant toi, les vents cardinaux sortis des montagnes sacrées de Douatouo m'ont redonné vie. Et je te défie de mettre mon immortalité à l'épreuve avec tes armes que je sais maintenant impuissantes. 

LE CHEF DOFEL EN COLÈRE, TIRE UNE RAFALE, SANS EFFET. GONZREU AVANCE. 

Gonzreu: Tire encore, chef Dofel, ce carnage criminel qui t'anime, tire, tire imbécile, tire encore ! 

Chef Dofel, tremblant : Je suis Dofel, tu es Gonzreu, nous sommes frères. Pitié ! 

Gonzreu : Non, Dofel, tu oublies trop vite. Es-tu renégat jusqu'à ce point ? Vas-tu encore renier la savane qui t'a vu naître ? Les silos d'ignames là-bas dans la savane ont le secret de ton enfance, t'en souviens -tu ? Est-ce libérer un peuple que d'éteindre la voix de ses journalistes et sevrer ainsi le peuple de l'information ? Non, maintenir le peuple dans l'ignorance n'est pas le libérer, Dofel... 

Chef Dofel : Mais tu me livrais à l'ennemi, Gonzreu... 

Gonzreu : Sache, chef Dofel, que je suis journaliste et mon devoir est de dire la vérité. Et je n'ai toujours dit que la ver. En mettant à nu vos atrocités, chef Dofel, je n'ai fait que dire la vérité. Et sache-le, tu paieras chaque cervelle éparpillée, chaque poitrine trouée. Les cris des éventrés et des violées te poursuivront jusque dans ton sommeil. TU LE PAIERAS, JE VENGERAI MA RADIO ORPHELINE, MA VEUVE, MES ORPHELINS. TU LE PAIERAS 

Chef Dofel: Pitié, épargne-moi, ne me tue pas, Gonzreu. 

Gonzreu : Pitié, tu parles de pitié et tu n'en as aucune. Tu as zébré la voix de ma radio comme tes frères sanguinaires ont assassiné la plume de Androux Keffa. Ils l'ont réduit au mutisme éternel. Ces chefs de guerre intolérants et ignorants comme toi, ces sanguinaires assoiffés de gloire et d'honneurs comme toi, ces imbéciles qui ne savent pas que mon métier s'appelle journalisme et que toute cause juste s'accomode de la vérité des autres comme toi. Sache-le, chef Dofel, réduire un journaliste au silence, c'est le plus grand mal qu'on peut lui faire. Tu as perforé ma poitrine, tu m'as tué, Dofel. 

Chef Dofel en pleurs : Pitié, ne me tue pas 

Gonzreu : Je ne salirai pas mes mains et ma tunique d'immortel d'un sang si impur. Vous répondrez de vos actes là-bas, au Cénacle de la Justice... Allons ! 

Extrait de LES PLUMES DU TOURACO, Théâtre, de Dan Singault et Adama Loua. Éditions Plume Habile

Daninfos de Blagouin

Content created and supplied by: Daninfos (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ

People : la nouvelle apparence de Daphné enflamme la toile, mais l'artiste fait des confidences

6h ago

2043 🔥

People : la nouvelle apparence de Daphné enflamme la toile, mais l'artiste fait des confidences

Il décroche son baccalauréat après 13 tentatives

7h ago

612 🔥

Il décroche son baccalauréat après 13 tentatives

Après ‘’ l’envol des tisserins’’, ils sont désormais de retour, ces tisserins

8h ago

345 🔥

Après ‘’ l’envol des tisserins’’, ils sont désormais de retour, ces tisserins

Football féminin ivoirien : la FIFA va payer directement les clubs

8h ago

434 🔥

Football féminin ivoirien : la FIFA va payer directement les clubs

Classe, élégance et fraîcheur, Affoussiata Bamba est tout simplement rayonnante sur cette photo

9h ago

4102 🔥

Classe, élégance et fraîcheur, Affoussiata Bamba est tout simplement rayonnante sur cette photo

Le spectre de l'élection présidentielle d'octobre plane sur la rentrée scolaire

9h ago

1068 🔥

Le spectre de l'élection présidentielle d'octobre plane sur la rentrée scolaire

Affaire "Désobéissance civile", Adjoumani à l'opposition : "vous pouvez payez les salaires?"

9h ago

6654 🔥

Affaire

Refus de Ouattara d’appliquer le verdict de la CADHP :Voici ce que risque le chef de l’état Ivoirien

10h ago

1985 🔥

Refus de Ouattara d’appliquer le verdict de la CADHP :Voici ce que risque le chef de l’état Ivoirien

People: "Le regard qui fait fondre" Grand P prouve qu'il est l'homme le plus amoureux.

11h ago

3034 🔥

People:

Vika sort un proverbe qui dérange les Ivoiriens: "N'accuse pas le puits d'être profond, c'est ta..."

11h ago

18885 🔥

Vika sort un proverbe qui dérange les Ivoiriens: