Sign in
Download Opera News App

 

 

Ces couples qui démontrent que l'amour ne s'arrête pas au physique

Susan Njogu Eling est une kenyane qui vit en Australie et qui rêvait secrètement de rencontrer l’amour, le vrai !

Un jour, elle s’est inscrite à une formation pour obtenir un diplôme d’auxiliaire d’aide sociale auprès des handicapés, après quoi elle a postulé pour un emploi sur le lieu de travail de M. Eling, un riche australien handicapé, atteint d’une dystrophie musculaire.

Elle a très vite été charmée par ce dernier, qui l’a invitée à dîner et qui n’a pas tardé à lui faire la proposition qu’elle attendait depuis toujours. La jeune femme de son côté, était tombée amoureuse très rapidement de M.Eling.

Est-ce une femme manipulatrice ?

Ils se sont fiancés et mariés quelques mois après leur première rencontre à Adélaïde. Les deux amoureux se sont très vite entendus malgré leur différence, en revanche, les photos de leur mariage ont suscité des réactions très mitigées.

Bien que la nature de leur amour était véridique et sincère, la jeune Susan a été jugée de personne mal intentionnée et de cupide en épousant M.Eling. Selon l’opinion publique, elle ne s’est mariée avec lui que pour lui soutirer de l’argent, ce qui était bien évidemment faux.

Cela l’a beaucoup affecté puisque seule elle, connaissait vraiment la sincérité de son amour pour M.Eling. Aujourd’hui, l’heureuse épouse prend soin de son mari et ce dernier prend également soin d’elle comme l’aurait fait n’importe quel homme.

Lui est ravi d’avoir à ses côtés une femme qui l’aime pour ce qu’il est et non pour ce qu’il a. Et il en a parfaitement conscience, peu importe les dires des gens.

En épousant un handicapé, elle aura non seulement rencontré l’amour. Mais aussi appris au monde entier que celui-ci ne s’arrête pas au physique.

Qu'en pensez-vous ?

Content created and supplied by: WizK.Points (via Opera News )

australie susan njogu eling

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires