Sign in
Download Opera News App

 

 

Manou Jolie sur son régime : "aujourd'hui je suis "apoutchou", je serai bientôt "Skiny""

L'artiste chanteuse et comédienne, Manou Jolie, revient sur son état de santé. Autrefois souffrant d'obésité, elle affirme aujourd'hui avoir dépassé ce stade de sa vie. Elle révèle qu'elle aura bientôt une taille fine, grâce au régime alimentaire qu'elle suit.

Il faut dire que Manou Jolie revient de loin. Souffrant d'une obésité sévère, elle a dû être opérée au Maroc au niveau du cœur. Selon ses propres dires sur le plateau de ''Peopl'Emik'', ce Lundi 30 Août, une couche de graisse s'était formée autour de son cœur et cela l'empêchait de respirer convenablement. Il fallait obligatoirement une opération qui s'est effectuée dans de bonnes conditions au Maroc.

Elle en a profité pour saluer toutes les bonnes volontés dont l'État de Côte d'Ivoire, ses collègues artistes et surtout la diaspora. Elle ajoute qu'après l'opération, elle aurait perdu 50 Kg et elle continue encore un régime alimentaire drastique pour en perdre davantage. Elle révèle que ses intestins ont été rétrécis pour éviter qu'elle mange beaucoup. Aujourd'hui, elle soutient qu'elle est pareille à un nouveau-né.

Son régime alimentaire est désormais fait de fruits et légumes. Elle fait aussi beaucoup de sport avec un suivi rigoureux de son médecin. Dans cette veine, elle croit qu'elle aura une nouvelle silhouette dans les mois ou années à venir. '' Je ne suis plus obèse. Aujourd'hui, je suis ''Apoutchou'', bientôt je serai ''Skiny'', a-t-elle lancé avec humour sur le plateau de l'émission ''Peopl'Emik''.

Nous pouvons donc dire qu'avec la foi et la volonté, rien ne nous est impossible sur terre. Elle demande aux uns et aux autres de contrôler leur alimentation afin d'éviter les problèmes de santé. Manou Jolie de son vrai nom Emmanuela Taya, revient donc sur la scène musicale avec un single pour le bonheur de ses fans.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

côte d'ivoire manou jolie maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires