Sign in
Download Opera News App

 

 

Debordo appelle les Ivoiriens à boycotter Fally Ipupa : comment justifier cette surprenante sortie ?

Dans une vidéo devenue virale sur la toile, l'artiste ivoirien Debordo Leekunfa a violemment attaqué le congolais Fally Ipupa.

L'ivoirien a annoncé de façon surprenante que les ivoiriens boycotteraient les prochains spectacles de Fally Ipupa à Abidjan. Résolument décidé à régler ses comptes avec les congolais, ils les a qualifiés de '' racistes '', arguant qu'ils n'aiment pas les artistes ivoiriens. Comment comprendre cette déviante sortie de Debordo ?

L'appréciation d'une oeuvre musicale est-elle fonction de la nationalité de l'artiste. Absolument pas ! Bob Marley est une référence internationale en matière de reggae même longtemps après sa mort. Mais il n'est pas seulement aimé des jamaïcains. Le monde entier l'admire pour la qualité de sa musique et non pour sa nationalité jamaïcaine. On pourrait en dire de même pour Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly et Magic System. Ces artistes ivoiriens s'imposent à l'intérieur et à l'extérieur de notre pays par leur talent.

Loin de nous, l'idée que Debordo Leekunfa n'est pas talentueux. Bien au contraire, il fait partie des plus belles voix du Couper Décaler. Mais pourquoi sa musique a-t-elle du mal à conquérir le marché international ? L'artiste a-t-il un problème de régularité sur le marché musical ? On se rappelle qu'il a observé un long moment de silence avant de sortir son œuvre intitulée Massaii. Malgré la publicité faite autour de ce titre, il n'a pas été à la hauteur des espoirs de nombreux mélomanes.

Debordo Leekunfa doit-il revoir sa technique managériale pour être plus percutant à l'international ? Il le faut car la seule belle voix ne suffit pas. Ce n'est pas le cas de Fally Ipupa qui joint à ses qualités vocales un véritable professionnalisme. Le fait de chanter en Lingala n'est pas du tout une tare pour la musique congolaise comme le clame Debordo. Les artistes ont toute liberté de s'exprimer dans la langue de leur choix en fonction de leur sensibilité et de leur inspiration.

L'appel au boycott de Fally Ipupa lancé par Debordo est donc déplacé. On ne saurait reprocher aux Ivoiriens d'aimer les artistes d'ailleurs au détriment de '' leurs frères ''. C'est un faux procès. Tout est dans la qualité musicale et la promotion de l'artiste. Debordo Leekunfa a donc tout l'avenir devant lui pourvu qu'il travaille davantage. Ces sorties fracassantes teintées de clash ne l'arrangent pas du tout. C'est une façon fort déplacée de revenir sous les feux des projecteurs. Sur ce coup, Debordo Leekunfa a été mal inspiré. Au travail, Mimi !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

Debordo Leekunfa Fally Ipupa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires