Opera News

Opera News App

Les premiers mots du zouglou créés par les étudiants et leur sens

FredericGneze
By FredericGneze | self meida writer
Published 1 months ago - 2238 views

          Le zouglou, le genre musical le plus populaire en Côte d’Ivoire est toute une histoire et toute une philosophique. Il a été propulsé par des étudiants en 1990 et totalise donc aujourd’hui 30 d’existence au service du bonheur des mélomanes. Mais le zouglou, ce sont des mots, un lexique particulier qu’il est important de connaitre ; cela en rajoute toujours à la succulence de la musicalité. Retour sur les premiers mots zouglou crées par les étudiants dont Didier Bilé, le champion des pas du zouglou originel.

       Le mot ‘’parent’’ est synonyme de frère parce que dans les cités universitaires d’alors, ils étaient nombreux à être démunis ; aussi se considèrent-ils comme des orphelins. C’est pourquoi devient un ‘’parent’’ l’étudiant avec lequel on partage l’infortune. Un ‘’cambodgien’’. Ce mot renvoie à un citoyen du Cambodge, en Asie du sud-Est. Quel rapport avec le zouglou des étudiants ? Au Cambodge, durant la seconde guerre mondiale, les cambodgiens, pour éviter de se faire prendre, rusaient avec l’armée américaine.

      La journée, ils sont de paisibles et inoffensifs paysans mais une fois la nuit tombée, ils se transforment en redoutables soldats aux côtés de l’armée régulière. Il en était de même pour les étudiants. Ceux parmi eux qui n’avaient pas cette chance d’avoir une chambre se débrouillaient pour squatter la chambre d’un ami, un frère, un ‘’parent’’. Bien entendu, c’était une pratique que le CNOU désapprouvait ; ainsi, lors des contrôles, dès qu’un agent du CNOU visitait une chambre, le squatter ou ‘’cambodgien’’ se déclarait comme visiteur.

     ‘’Écraser la tomate’’ est une expression qui signifie emprunter un taxi-compteur, en référence à la couleur rouge du taxi. Point n’est besoin de signaler que seuls quelques privilégiés en usaient. En dehors des boursiers, pour bénéficier du ‘’n’daya’’ (une aide de 22.000 fcfa octroyée à partir de la 2ème année par la première dame Thérèse Houphouët-Boigny par l’entremise de son ONG N’daya international). Ainsi, dès qu'un étudiant percevait sa paie, il avait la certitude de ne pas avoir le ventre en ''wasari'' c'est-à-dire qu'il n'aurait pas faim pour quelques jours.

        A l’approche de la période de la paie de cette manne, les étudiants concernés étaient tous à l’affut pour vois si ‘’le tableau était allumé’’ c’est-à-dire si le programme de paiement était affiché. Ah ! le ‘’parapluie atomique’’, qu’est-ce que c’était ? Eh bien, c’est une sorte d’immunité contre le renvoi. Il suffit qu’un étudiant, dans son cursus, arrive en maîtrise et il avait la garantie de ne plus être renvoyé. C’est ainsi qu’ils furent des milliers à être des maîtrisards, toute chose qui leur donnait droit à la carte de bus. Ces mots, presqu’inconnus de la nouvelle génération des étudiants, ont servi de lexique aux premiers groupes zougloumen comme Didier Bilé, Lacrymogène C5, Laurente De Sahi et bien d’autres talents aujourd’hui disparus de la scène.

       Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

Tags:      

ivoire
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Hamed Farras dénonce: "le BURIDA m'a volé"

1 hours ago

152 🔥

Hamed Farras dénonce:

Education nationale : Mariétou Koné annonce la tenue des États Généraux de l'école ivoiriennne

1 hours ago

3099 🔥

Education nationale : Mariétou Koné annonce la tenue des États Généraux de l'école ivoiriennne

Djaka Festival 2021: Les activités de la 11eme édition se préparent activement sur le terrain

1 hours ago

21 🔥

Djaka Festival 2021: Les activités de la 11eme édition se préparent activement sur le terrain

Côte d’Ivoire: TOP 6 des artistes reconvertis en animateurs télé

1 hours ago

119 🔥

Côte d’Ivoire: TOP 6 des artistes reconvertis en animateurs télé

People : quand Chidinma détourne tous les regards sur elle

2 hours ago

221 🔥

People : quand Chidinma détourne tous les regards sur elle

Venom le Cascadeur ne prend-il pas soin de ses collaborateurs ? Voici sa réaction

2 hours ago

447 🔥

Venom le Cascadeur ne prend-il pas soin de ses collaborateurs ? Voici sa réaction

Affaire d'escroquerie de 3000 euros: Apoutchou déconstruit Clair K avec preuves à l'appui

3 hours ago

1871 🔥

Affaire d'escroquerie de 3000 euros: Apoutchou déconstruit Clair K avec preuves à l'appui

Cette photo rétro de Feu Arafat Dj et de Claire Bahi en dit long!

3 hours ago

3106 🔥

Cette photo rétro de Feu Arafat Dj et de Claire Bahi en dit long!

Scolarisation de la jeune fille : Koné Dodo "sauve" une victime de la tradition à Boundiali

3 hours ago

73 🔥

Scolarisation de la jeune fille : Koné Dodo

Avec 18% de la population, le bété est la deuxième plus populaire ethnie après le baoulé

4 hours ago

1431 🔥

Avec 18% de la population, le bété est la deuxième plus populaire ethnie après le baoulé

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires