Sign in
Download Opera News App

 

 

Décès des jumeaux au CHU / La SG des sages-femmes : "c'est normal qu'on assiste à ces scandales"


Monsieur Armand Moro, le père des bébés jumeaux décédés dans la nuit du 8 au 9 Avril 2021 était sur le plateau de la NCI ce dimanche 18 Avril. Il a narré les circonstances du décès de ses petits dont les causes peuvent se résumer à une absence d'assistance sanitaire. Aucune sage-femme pour s'occuper de son épouse à un moment crucial où elle était en travail au CHU de Cocody, dans des conditions solitaires et critiques.


Présente sur le plateau télé lors de cette émission de la NCI 360, madame Maïmouna Kangouté-Fofana, Secrétaire générale du syndicat des Sages-femmes et Maïeuticiens de Côte d'Ivoire, a évoqué les raisons à l'origine du malheur de la mère des jumeaux défunts.


En urgence gynéco-obstrétique au CHU, a-t-elle avancé, nous nous trouvons dans une situation où deux sages-femmes doivent s'occuper à elles seules de huit lits. Alors que quand la femme enceinte arrive en urgence, explique-t-elle, elle se trouve en situation pressante, qui demande qu'on s'occupe d'elle sur-le-champ, immédiatement.


La secrétaire générale des Sages-femmes poursuit :


"Celui qui arrive en urgence veut qu'on le prenne en charge le plus tôt possible, et le mieux possible. Mais quand vous avez une sage-femme qui doit s'occuper de quatre personnes qui sont toutes arrivées en urgence et qui nécessitent toutes qu'on les prenne en charge dans l'urgence, c'est compliqué.

Et aujourd'hui, savez-vous que la salle d'accouchement du CHU de Treichville est fermée pour réhabilitation ? Ça devait durer 4 mois. Ça fait maintenant 5 ans que c'est toujours fermé. Celle du CHU de Yopougon est toujours fermée pour réhabilitation. La PMI de Yopougon qu'on a réhabilitée et qui est devenu Hôpital général Attié, est aussi fermée. Y a même l'hôpital général d'Abobo-sud qui est aussi fermé. Tout le monde se dirige donc vers le CHU de Cocody. C'est normal donc qu'on assiste à ces scandales récurrents, parce que ce même personnel qui était habilité à recevoir un certain nombre de personnes reçoit pratiquement toute la population abidjanaise. Tout le monde converge vers le CHU de Cocody. Dans ce cas, c'est difficile que les sages-femmes qui y travaillent soient vraiment efficaces.


Vous allez me dire que le CHU de Angré est là. Mais tout y est payant ! Tout le monde ne peut pas se permettre d'aller au CHU de Angré. Le CHU de Cocody devrait pouvoir au moins offrir cette gratuité que l'État prône en ce moment. Mais quelles sont les dispositions qui sont prises ? Est-ce que le plateau technique permet de prendre en charge tout ce monde-là en même temps ? Est-ce qu'on a assez de bouches d'oxygène là-bas ? Est-ce que les personnes qui arrivent peuvent toutes recevoir des soins ?


Monsieur Armand Moro et le présentateur Ali Diarrassouba

****


Je suis vraiment désolée pour monsieur Moro. Je prie Dieu qu'Il lui accorde le réconfort et qu'Il permette à son couple d'avoir d'autres progénitures qui soient de sexe masculin comme il le souhaite. C'est vraiment dommage que le système soit comme ça. Nous nous engageons à donner du nôtre pour améliorer les choses. »


Nous avons pu remarquer que tout le long de l'intervention de la Secrétaire générale des sages-femmes, le père des jumeaux défunts la regardait en faisant la moue, la face complètement endurcie.


Louis-César BANCÉ



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

cocody treichville yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires