Sign in
Download Opera News App

 

 

Buzz, clashs sur les réseaux sociaux : l'État doit-il laisser faire ?

Buzz, clashs sur les réseaux sociaux : l'État doit-il laisser faire ?

Par Astafe

La morale ! Un mot dont l'écriture devient de plus en plus floue dans la société ivoirienne depuis l'apparition des clashs et autres Buzz. Ce qui est inquiétant,c'est que ce sont des personnages publics, des personnes supposées servir de modèle à la société qui s'adonne à ces comportements peu recommandables sur les réseaux sociaux sans aucune limite, sans aucune retenue, au vu et au su de tous...de l'État qui devrait réguler tout ce qui se passe sur son territoire. Au début des années 2010, la volonté étatique a fortement contribué à la réduction du phénomène des "brouteurs" qui était en train de détourner la jeunesse vers le gain facile. C'est donc dire que quand l'État veut, il peut assainir la société. C'est pourquoi aujourd'hui, avec l'ampleur que prend le phénomène des Buzz et des clashs, nous interpellons le gouvernement à agir pour encadrer les choses avant que le pire n'arrive. Oui, tout le monde peut se cacher derrière les Buzz pour dire n'importe quoi sur n'importe qui. Tout le monde peut se cacher derrière les clashs pour sortir des propos discourtois envers tout le monde. Et c'est dangereux !

Dangereux pour notre société,son image actuelle et son avenir. Dangereux pour nos enfants : qui seront leurs modèles ? Dangereux pour nous-mêmes, quelle image présentons-nous à notre société ?

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

Buzz

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires