Sign in
Download Opera News App

 

 

Deuil : Tiébissou pleure Yao Ingrid Stéphane

Tristesse et désolation animent la ville de Tiébissou (Centre 275 km d’Abidjan) depuis le jeudi 29 avril 2021. Et pour cause, un autre jeune, Yao Ingrid Stéphane, a perdu la vie dans des conditions jusque-là incompréhensibles.

La douleur est vive dans les cœurs à Tiébissou. Yao Ingrid Stéphane, jeune entrepreneur, président du Football Club de Tiébissou, a été brutalement arraché à l’affection des siens dans la fleur de l’âge. La peine est énorme en raison des circonstances qui entourent cette disparition tragique.

« La veille de son décès, nous nous sommes vus le matin, l’après-midi et même le soir. Je suis encore sous le choc. Je n’arrive pas à le croire. », fait savoir Arnaud. « Il était au maquis (débit de boisson dans le contexte ivoirien. Ndlr). Il se sentait mal vers 22 heures et a décidé de rentrer. Le mal étant intense, il a décidé de se rendre à l’hôpital avec son frère.

Vu la gravité de la situation, les médecins ont décidé de le conduire d’urgence à Yamoussoukro. Ingrid perdra le souffle de vie seulement à cinq kilomètres de là, précisément à Gbomizambo-Kondeyaokro qui s’avère par hasard être son village natal. », relate un membre de sa famille.

Quel est ce mal aussi intense et rapide qui a suscité une évacuation d’urgence vers Yamoussoukro ? Difficile pour ses amis et frères de répondre à cette question. Des sources concordantes affirment qu’un sort maléfique lui avait été injustement lancé par une personne et il trainait une plaie incurable au pied depuis quelques années. « Il avait rendu service à un ami qui ne voulait plus lui rembourser le crédit. C’est ce dernier qui voulait sa fin. », révèle une source dont nous tairons le nom.

Elève à l’école primaire et publique Tiébissou 1 et 3, Yao Ingrid Stéphane avait arrêté les études après le secondaire pour se consacrer à l’entrepreneuriat. Un domaine dans lequel il excellait. Amoureux de sport, il était très célèbre pour son habileté au basketball avant de se reconvertir au football où il deviendra l’un des fondateurs du Football Club de Tiébissou et du Club des amis du dimanche, des équipes de Maracaña où tous (jeunes, femmes, adultes) se retrouvaient pour vivre de beaux moments du ballon rond. Yao Ingrid Stéphane quitte ainsi le monde des vivants laissant derrière lui une femme inconsolable qui sort à peine de la perte de leur unique enfant lors de la grossesse.

Ses obsèques sont prévues le vendredi 28 mai prochain à Tiébissou suivies de l’inhumation le samedi 29 mai. Les anciens de l’EPP Tiébissou 1&3, les anciens du basketball de cette ville ou encore les amis du dimanche se joignent à nous pour présenter nos condoléances les plus attristées à la famille de notre ami et frère Yao Ingrid Stéphane.

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

abidjan stéphane

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires