Sign in
Download Opera News App

 

 

Il faut faire attention à cette information relayée sur les médias sociaux sur To Bi et Hortense

Voilà une autre information véhiculée par les médias sociaux après la vidéo de la semaine passée qu'il faut décliner le traitement.

Une information révèle l'histoire d'amour de jeunesse entre l'ancien préfet d'Abidjan To Bi Vincent et l'animatrice de la RTI, Marie Hortense, sur les réseaux sociaux. Cependant, il faut éviter de la traiter pour pas tomber dans le faux car c'est une grosse Fake News.


Depuis quelques heures, une lettre écrite en 1988 par une certaine Marie Hortense, élève inscrite en classe de 5eme à l'époque, fait état de ses sentiments les plus amoureux et profonds à un certain Vincent, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Et depuis, cette missive est attribuée à Marie Hortense, une animatrice de la RTI, la chaîne nationale. En effet, selon les informations rapportées par plusieurs médias sociaux, l'animatrice a écrit cette lettre pour avouer son amour à l'ancien préfet du District d'Abidjan, Vincent To Bi Irié, quand ils étaient tous les deux très jeunes.

Cependant, cette information doit être prise avec beaucoup de vigilance car elle n'est rien d'autre qu'une fake news. En effet, cette lettre attribuée aux deux ivoriens a appartiendrait sûrement à une camerounaise qui a voulu avouer ses sentiments à un autre car comme toute lettre, le lieu de l'écriture est mentionné. Et voyant celle-ci, il est bien marqué Bokito Comme le lieu de l'écriture de ladite missive. Et sauf une catastrophe intellectuelle de notre part, Bokito n'est point une ville ivoiriennne, mais plutôt une ville camerounaise située au centre est dans le département de Mbam-et-Inoubou, région du Centre à 100 kilomètres de Yaoundé. Voilà pourquoi il faut faire attention à cette information.


Pour rappel, depuis quelques jours, la Côte d'Ivoire est devenue l'Eldorado des fakes news ou Des informations erronées. En effet, après la vidéo à l'origine des affrontements entre les communautés ivoirienne et nigérienne, des propos imaginaires et inventés de toutes pièces, ont été attribués à Vanessa Troupah, la chère épouse d'Eric Bailly. Voilà qu'une autre information erronée circulent sur une histoire d'amour de jeunesse entre Hortense et Vincent To Bi Irié.

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

marie hortense

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires