Sign in
Download Opera News App

 

 

Koffi Olomidé présente ses excuses aux Ivoiriens et annonce sa venue en Côte d'Ivoire

La programmation de Koffi Olomidé au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) le 12 septembre dernier lui est restée en travers de la gorge. Surtout, le Maître de Double Demeure (l'un de ses nombreux surnoms) n'a pas du tout apprécié le traitement qui lui a été réservé dans la presse. Selon lui, les comptes rendus de l'événement l'ont fait passer pour celui qui n'a pas respecté ses engagements, en quittant la scène après quelques minutes de prestation.

(Le chanteur congolais, sur la scène du FEMUA le 12 septembre 2021)

Quelques jours après, Koffi Olomidé a affirmé sur les ondes de Radio Africa qu'il est allé jusqu'au terme de son spectacle, contrairement à ce qui a été rapporté. Il rejette plutôt la faute sur les organisateurs qui seraient à la base du malentendu. «Ce n'est que vers 23h, alors que nous étions prêts à faire le show, que l'on est venu nous prévenir que notre passage avait été décalé à 4h du matin», se justifie Koffi.

En parlant de cette affaire, le lead vocal de Magic System, le groupe d'artistes promoteur du FEMUA a expliqué en substance qu'un verre brisé ne peut pas gâcher la fête. Ce qui a eu le don d'exacerber la colère du Quadra koraman contre son filleul A'Salfo. Il estime que cette édition n'a pas eu la même saveur que les précédentes.

Selon le site congolais mbote.cd qui est revenu sur l'affaire, dans un article en date du lundi 20 septembre, le Grand Mopao s'estime lésé. «J'ai vécu cet épisode comme un manque de considération envers ma personne, mes musiciens, et en particulier envers mes fans qui en ont fait les frais», dit-il. Le chanteur affirme avoir été livré à la vindicte populaire.

Face aux Ivoiriens, il tient donc à présenter ses excuses. «Ils sont les seuls à qui j'adresse mes excuses, bien qu'on ait choisi de me jeter en pâture (...). Cette affaire n'en est pas une, mais je vous devais ma version», dit-il. Et de donner un prochain rendez-vous : «Abidjan, nous aurons d'autres rendez-vous. Vive la musique et vive l'Afrique».

(Le 19 février 2000, Koffi Olomide a fait le plein du palais Paris Bercy)

Le Grand Mopao sera en concert live le 27 novembre prochain à Paris, La Défense Arena (40 000 places). Il espère rééditer l'exploit de février 2000. Le chanteur congolais avait rempli le palais omnisport Paris Bercy, d'une capacité de 17 000 places à l'époque (augmenté à 20 300 places actuellement). Il est le premier artiste africain à avoir rempli cette salle.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

côte d'ivoire d'anoumabo femua koffi olomidé magic system

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires