Sign in
Download Opera News App

 

 

Souvenir: Atteint d'une insuffisance rénale, le chanteur Olivier N'Goma nous quittait le 7 juin 2010

Le 7 juin 2010, le chanteur gabonais Oliver N’Goma décède à l’âge de 51 ans des suites d’une insuffisance rénale. Il fut l’un des fondateurs de l’afro-zouk. Il avait un talent incontestable et sa cote de popularité a atteint des sommets dans les années 90.

Né à Mayumba (sud du Gabon) en mars 1959, Olivier N’Goma a 26 ans lorsque le groupe Kassav’ (inventeur du zouk) pose pour la première fois les pieds en Afrique. Le passage du groupe va marquer profondément la vie de ce jeune gabonais qui a déjà du talent.

Oliver N'Goma est caméraman pour la deuxième chaîne de la TV gabonaise (l’image était sa passion, avec la musique), lorsqu'il fait la rencontre, au cours d’un stage de formation à Paris, en 1988, du Cap-Verdien­ Manu Lima (producteur de Baaba Maal, Ismaël Lo, Pepe Kalle, etc).

En 1990, Oliver N'Goma sort "Bané", qui deviendra très vite le tube africain de l’année 1990. C'était un hit auquel il était impossible d’échapper à l’époque, que ce soit sur les ondes ou dans les discothèques d’Afrique, de France métropolitaine ou des Antilles. Chanté dans sa langue maternelle, le lumbu (ethnie du Congo-Brazza et du Gabon), le morceau de quelque 5min est à s’y méprendre, un hymne célébrant les bienfaits de l‘école. "Enfants, écoutez les conseils de papa. Il faut fréquenter l‘école des Blancs...", peut-on écouter.

Après "Bané", Oliver N'Goma signera 3 autres albums : "Adia" (1995), "Seva" (2001) et "Saga" (2006). Toujours en activité à la télévision gabonaise (où il occupait un poste de directeur), Oliver N’Goma s’apprête, en 2010, à retourner en studio pour un nouvel album. Hélas!

Oliver N'Goma décède ce 7 juin 2010, dans une clinique de Libreville, des suites d’une insuffisance rénale. Oliver N’Goma restera à jamais dans la liste des immortels africains tels que Mory Kanté, Aurlus Mabelé, Makjoss, Cesaria Evora, Makeba, Eboa Lotin et Franco Luambo.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

gabon olivier n'goma

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires