Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire vitale : Apoutchou accuse les mélomanes, les promoteurs de spectacles et les médias

L'affaire brûlante, qui fait la une de la toile ivoirienne en ce moment n'est rien d'autre que l'aveu de l'artiste coupé-décalé sur son faux mariage avec le beat maker Momo wang. Ayant eu vent de ça, le paracétamol des réseaux sociaux, le apoutchou national a tenu à s'exprimer sur ce sujet brûlant de la toile.


D'entrée de jeu, il a été subjugué, choqué comme toute la toile d'ailleurs de savoir que c'était un mariage à caractère de buzz. Quand il se souvient d'avoir défendu vitale contre ceux qui criaient au buzz. Mais avec du recul le apoutchou national a tenu fait remarquer que ce sont les mélomanes, les promoteurs de spectacles et les médias qui sont à la base de tous les buzz des artistes.

"Si aujourd'hui les artistes sont obligés de créer de faux buzz pour faire vendre leurs chansons, c'est parce que les promoteurs de spectacles ne leur donnent pas la chance de faire valoir leur talent... Aujourd'hui, si tu ne fais pas de buzz, tu ne passes pas à une émission télé". 


Apoutchou n'a pas totalement tort, quand on y jette un coup d'œil à tout ce qu'il dit. Et si c’était nous : mélomanes, promoteurs de spectacle et les médias qui favorisent cette médiocrité ? Et si c'était nous qui sommes en train de tuer la culture ivoirienne ?


"Nous sommes en train de tuer la culture ivoirienne" il n'y a pas plus belle fin que cette parole d'apoutchou, remettons nous en cause et revenons à nos valeurs pour faire briller notre culture.

Quoi qu'il en soit, chacun a sa part à jouer.



Kad'Cool

Content created and supplied by: Kad’cool (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires