Sign in
Download Opera News App

 

 

Baba Diarra, Bras Darius, Djo Balard: ces 3 personnages atypiques qui ont marqué notre pays

A l'évocation de Baba Diarra, Bras Darius et Djo Balard, plusieurs d'entre nous seront certainement gagnés par la nostalgie; ils remonteront des années en arrière (80-90) pour se souvenir de ces personnages atypiques, qui ont marqué leur enfance, voire leur adolescence.

Il faut rappeler que ces 3 noms ont été, à une certaine époque de notre pays, de véritables "phénomènes" à qui la société vouait de l'admiration par rapport à leur singularité.

A propos de Baba Diarra, il suscitait la curiosité des uns et des autres par sa capacité extraordinaire à manger sans pouvoir vraiment s'arrêter; un appétit d'ogre étonnant, ne laissant aucune chance aux marmites de riz et nombreux plats à lui présentés. "Comment un être humain normal pouvait manger à ce point?", se demandaient plusieurs personnes, sans comprendre le mystère qui entourait "le talent" du fameux Baba Diarra.

En dehors de Baba Diarra, un autre "phénomène" déchaînait les passions. Il s'agit de Bras Darius, véritable force de la nature, qui réussissait à tirer des véhicules stationnés et à les faire avancer; une force surhumaine bien réelle, contrairement à ce qui nous est servi dans les films de super héros. Partout où Bras Darius était en attraction, la foule était en délire. "Bras Darius, il est fort; Bras Darius, il est fort...", ne cessèrent de scander des milliers d'admirateurs.

L' autre "phénomène" qui a marqué les esprits, c'est bien Djo Balard, "le roi de la sape". Friand de beaux vêtements aux couleurs agencées et de chaussures "qui parlent", il a toujours allié classe et élégance, de la tête aux pieds, ne laissant personne indifférent. Avec Djo Balard, l'habillement était une "religion", à savoir "la sapologie" qui d'ailleurs, compte désormais de nombreux "adeptes". Djo Balard a vraiment "régné" en faisant de nombreux émules, relativement à sa "science de l'art vestimentaire".

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Baba Diarra, Bras Darius et Djo Balard ont réussi à marquer la société ivoirienne dont ils ont été, à un moment donné, des héros, voire des "super héros", qui ont existé dans la réalité.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

baba diarra djo balard

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires